Star Wars : la saga peut-elle vraiment rater son retour ?

Star Wars : la saga peut-elle vraiment rater son retour ?©Lucasfilm Ltd., DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 13 septembre

Impossible d'y échapper à moins de vivre dans une grotte depuis trois ans : la saga Star Wars sera bientôt de retour dans les salles obscures. Dans 94 jours pour être tout à fait exacte. Et tandis que la campagne marketing bat son plein autour du Réveil de la Force, le septième épisode signé J.J. Abrams, et qu'au moins quatre autres longs-métrages sont déjà plannifiés jusqu'en 2019, une question s'impose : le studios Disney peuvent-il encore se planter alors que l'engouement autour du film semble atteindre un niveau inédit ?

Des chiffres unanimes

Toutes les statistiques réalisées sur le sujet s'accordent sur une chose : Star Wars VII devrait battre des records au box-office. Le site britannique Business Insider avait ainsi prédit pas moins de 2,2 milliards de dollars de recette mondiale pour le film, en faisant d'emblée le deuxième plus gros succès de tous les temps derrière Avatar. Quelques semaines plus tard, Deadline y allait de son pronostic également en promettant au Réveil de la Force le plus gros démarrage de l'histoire du cinéma, rien que ça. Il faut dire que l'attente autour de sa sortie est tout bonnement monumentale, et les rares images du film dévoilées par J.J. Abrams n'ont jusqu'à présent jamais déçu, bien au contraire. En témoigne encore l'euphorie des fans pour le Sphero BB-8, réplique téléguidée du nouveau droïde de l'univers intergalactique, dont les 150.000 premiers exemplaires ont été épuisés en quelques heures seulement alors même que le film n'est pas encore sorti ! Difficile alors d'imaginer Star Wars 7 ne pas triompher au box-office.

Un public de fidèles indéboulonnables

Une hypothèse reste néanmoins à étudier : que se passerait-il si le film de J.J. Abrams était mal reçu par la critique ? Voire même, par le public ? Et si les attentes des cinéphiles, si hautes placées, étaient finalement déçues ? Car si le succès historique de ce septième épisode semble ne pouvoir faire aucun doute, Disney n'est pas à l'abri d'un contre-coup sur l'avenir. Le studio aux grandes oreilles a en effet déjà programmé et engagé la production de deux suites au Réveil de la Force, et de deux films spin-off. Un pari osé... ou pas. Car si l'on regarde quelques années en arrière, la mauvaise réception d'un film de la saga ne semble en rien impacter sur le succès des futurs épisodes. Ainsi, avec seulement 57% de critiques positives sur le site de référence Rotten Tomatoes, La Menace Fantôme est considéré comme le pire volet de la franchise, talonné par L'Attaque des Clones, sa suite directe, et ses 67% de réactions enthousiastes sur le même site. Mais malgré ces deux ratages successifs, George Lucas n'a pas à pâlir des résultats de sa fameuse prélogie. Bien que très critiqués des fans, ces trois épisodes ont en effet rapporté plus de 2,5 milliards de billets verts dans le monde, dont près de 850 millions pour La Revanche des Sith, qui aurait pourtant pu pâtir de la mauvaise réputation de ses prédécesseurs. À ce stade donc, on imagine mal comment la saga pourrait rater son retour. J.J. Abrams a néanmoins une responsabilité énorme pesant sur ses épaules : réconcilier les fans de la trilogie originelle avec l'univers Star Wars. Réponse en salles à partir du 16 décembre prochain.

 
0 commentaire - Star Wars : la saga peut-elle vraiment rater son retour ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]