Star Wars 7 : jugé trop féministe et boycotté par un groupe de machos

Star Wars 7 : jugé trop féministe et boycotté par un groupe de machos©Copyright Lucasfilm Ltd., DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 8 janvier

À une heure où on se réjouit de voir enfin un peu plus de personnages féminins d'envergure s'emparer des écrans, il existe aux États-Unis un groupe d'irréductibles machos qui ne voit pas cette avancée d'un très bon oeil. Les Men's Rights Activists (que l'on peut traduire par Militants des Droits des Hommes) n'ont en effet pas vraiment apprécié que Star Wars - Le Réveil de la Force fasse de Rey (Daisy Ridley) son héroïne, et ont lancé un appel au boycott qu'ils assurent très dommageable. Du moins, selon leurs estimations...

Les machos n'ont pas dit leur dernier mot ! Un groupe d'Américains s'est en effet donné pour mission d'en finir avec "la propagande féministe" dont il accuse l'industrie hollywoodienne d'être le messager. Après s'être indignés de la subordination de Tom Hardy à la rebelle Furiosa - campée par Charlize Theron - dans Mad Max : Fury Road, les anti-féministes reviennent à la charge avec cette fois-ci, dans leur viseur, Star Wars 7. Ils reprochent ainsi au film de J.J. Abrams de surreprésenter les personnages féminins d'une part, et de faire d'une femme un Jedi d'autre part. Scandale.

Ni une, ni deux, les Men's Rights Activists ont alors appelé au boycott du long-métrage le plus attendu de la Galaxie en guise de protestation via leur site Return of Kings, sur lequel "les femmes et les homosexuels ne sont pas invités à commenter". Tout un programme. Aujourd'hui, ils se félicitent de leur action, et assurent avoir fait perdre à Disney quelque 4,2 millions de dollars. Un chiffre largement contesté par Forbes au vu des méthodes de calcul plutôt douteuses employées par le groupe de machistes. Ce résultat serait fondé sur un sondage du site réalisé sur Twitter pour savoir si l'appel au boycott des activistes avait influencé leurs lecteurs ou non. 55% des 900.000 internautes ayant visité le site entre le 21 novembre et le 21 décembre auraient répondu "oui". En multipliant ce chiffre par le prix d'un ticket de cinéma, les militants machos obtiennent un total hypothétique de 4,2 millions de dollars.

Après avoir rappelé le caractère peu fiable de cette affirmation, et plus spécifiquement des sondages réalisés sur Twitter, Forbes précise toutefois que, même si ces chiffres étaient avérés, ils n'auraient absolument aucun impact sur le carton plein du studio aux grandes oreilles. Ceux-ci ne représenteraient en effet que 0,003% des 1,5 milliard de dollars collectés jusqu'à présent au box-office mondial par Le Réveil de la Force. Les machos n'ont qu'à bien se tenir.

 
0 commentaire - Star Wars 7 : jugé trop féministe et boycotté par un groupe de machos
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]