Spider-Man Homecoming promet un Flash Thompson très différent

Spider-Man Homecoming promet un Flash Thompson très différent©Walt Disney Company, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 20 janvier

Comment réussir à proposer une vision innovante d'un personnage qui a déjà été incarné à plusieurs reprises sur grand écran ? C'est le gros défi que s'apprête à relever Marvel avec "Spider-Man : Homecoming", attendu chez nous pour le 12 juillet prochain. Parmi les nouveautés de ce reboot, le traitement du personnage de Flash Thompson devrait en surprendre plus d'un.

Ceux qui connaissent bien l'univers de Peter Parker savent que l'adolescent n'a pas toujours connu des jours faciles au lycée. En cause, un certain Flash Thompson, généralement dépeint comme un garçon populaire à la carrure imposante et dont l'activité favorite est de brutaliser le jeune héros. Incarné par Joe Manganiello dans le "Spider-Man" de Sam Raimi, puis par Chris Zylka dans la version de Marc Webb, Flash Thompson restait jusqu'à présent un personnage relativement similaire d'un film à l'autre. Mais "Spider-Man : Homecoming" devrait radicalement changer la donne, en proposant aux spectateurs une toute autre approche.

Acteur poids plume

Dès l'annonce du casting, on pouvait s'en douter : Flash Thompson ne sera plus ici la brute épaisse vue dans les précédents films consacrés à l'homme-araignée. Marvel a en effet engagé Tony Revolori, révélé grâce au rôle du 'Lobby boy' Zéro dans "The Grand Budapest Hotel", un jeune comédien au physique frêle, pour se glisser dans la peau du personnage. Un choix qui implique de fait un certain nombre de conséquences sur le traitement de Flash Thompson, comme l'explique l'acteur vedette du long-métrage, Tom Holland, au micro de Short List Magazine : "Le harcèlement n'était pas vraiment la question, donc quand ils ont casté Flash Thompson, ils savaient qu'ils n'avaient pas besoin d'un acteur de 2 mètres pour battre Peter Parker. Ils avaient besoin d'un gosse riche et arrogant critiquant ses entraîneurs."

Un Vautour "badass"

Le nouveau visage de Spider-Man s'est également exprimé sur sa collaboration avec Michael Keaton, qui prêtera quant à lui ses traits au Vautour. "Il est vraiment cool et badass. Nous avons un combat dans le film et je lui mets une droite. Il s'est tourné et m'a dit (avec une voix grave) 'Je suis Batman'", se souvient Tom Holland, amusé.

Rappelons que le Vautour compte parmi les ennemis emblématiques du super-héros. De son vrai nom Adrian Toomes, cet ancien ingénieur en électronique se transforme en puissant criminel grâce à l'une de ses inventions, un harnais électromagnétique qui lui permet de voler, prenant alors le surnom de Vautour.

 
0 commentaire - Spider-Man Homecoming promet un Flash Thompson très différent
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]