Special Correspondents : zoom sur la nouvelle comédie Netflix

Special Correspondents : zoom sur la nouvelle comédie Netflix©Netflix, Allocine
A lire aussi

Wesley Bodin, publié le 25 mars

Parce que la sortie d'un film au cinéma plutôt qu'en direct-to-video n'est plus garante de sa qualité, il faut désormais jouer les Sherlock Holmes en herbe pour dénicher une petite pépite. C'est chose faite avec la comédie américaine Special Correspondents, qui sera disponible sur Netflix dès le 29 avril 2016.

Remake du film français Envoyés très spéciaux sorti en 2009 avec Gérard Lanvin et Gérard Jugnot, Special Correspondents suit les déboires de deux spécialistes de l'information un tantinet bras cassés. D'un côté, il y a Frank Bonneville (Eric Bana), porte-étendard d'une radio locale new yorkaise à l'ego surdimensionné. De l'autre, c'est l'inverse avec Albert Finch (Ricky Gervais), brave gars sans réelle ambition opérant en tant qu'ingénieur du son et qui se fait bousculer par sa femme tyrannique, Eleanor (Vera Farmiga). Radicalement opposés, les deux hommes vont être amenés à travailler ensemble lorsque leur patron décide de les envoyer couvrir un conflit en Équateur. Si vous connaissez la version française, vous savez qu'un malheureux hasard va empêcher les deux compères de se rendre sur place mais qu'ils vont quand même, comme si tout se déroulait normalement, traiter le sujet... depuis New York.

Pourquoi regarder Special Correspondents plutôt que de se (re)plonger dans la version originale signée Frédéric Auburtin ? Ricky Gervais. Méconnu en France, l'acteur est une véritable star touche-à-tout chez nos voisins britanniques et Outre-Atlantique. Décalé, débordant d'imagination et doté d'un sens de l'humour ravageur, il est considéré comme un dieu par tous les fans de comédies délurées qui se respectent. On vous laisse imaginer le résultat d'un film dans lequel il décide d'être à la fois devant et derrière la caméra...

À ses côtés, en lieu et place de Gérard Lanvin, Eric Bana, plus connu pour ces rôles musclés dans Chopper, Troie ou encore Hanna, renoue avec son plus vieux démon : la comédie. L'Australien s'est en effet fait repérer en 1993 grâce à ses talents d'imitateur dans Full Frontal, émission humoristique dont il ne tarde pas à devenir la vedette. Ricky Gervais d'un côté, Eric Bana de l'autre : la rencontre des deux acteurs promet de faire des étincelles !

 
0 commentaire - Special Correspondents : zoom sur la nouvelle comédie Netflix
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]