Sony Pictures hausse le ton contre Twitter

Sony Pictures hausse le ton contre Twitter

L'Interview qui tue !

A lire aussi

publié le 23 décembre

Le ton monte du côté de Sony Pictures. Après la débâcle autour de l'affaire du piratage et l'annulation de la sortie de L'Interview qui tue !, l'avocat de la firme, Davis Boies, a décidé de prendre le taureau par les cornes en s'attaquant à un autre poids lourd américain : le réseau social Twitter. Le juriste promet en effet de lourdes poursuites à l'encontre du site des gazouillis s'il ne retirait pas les tweets contenant des extraits des mails qui ont fuité sur la Toile.

Le 18 novembre dernier, Sony cédait à un cyberchantage qui laissera des traces indélébiles dans l'histoire du cinéma, et à l'échelle diplomatique. Affaibli par les sorties malencontreuses de mails embarrassants, de films avant leurs dates de sorties ou d'informations privées sur les employés du groupe, le studio a décidé de riposter. En effet, les internautes ont été un relais important de toutes ces données sur le réseau Twitter. Dans un courrier adressé à la direction juridique de Twitter, l'avocat indique que Sony Pictures ne "tolérera pas la reproduction et la dissémination (...) des documents volés. Nous vous demandons de suspendre ce compte dans les plus brefs délais".

Si la volonté de la firme n'était pas respectée, elle "tiendra Twitter responsable des dégâts entraînés par la reproduction d'emails ou autres documents de travail volés à Sony (scripts, documents financiers, contrats, données personnelles d'employés etc) et demandera des dommages et intérêts". Ça ne rigole donc plus du côté de Sony qui, jusqu'ici, n'a mis aucune menace de poursuites de médias à exécution par exemple. 

En ce qui concerne le film qui a mis à cran les pirates de GOP ("Guardians of Peace"), le studio annonçait hier, par la voix de son avocat, que L'Interview qui tue ! serait finalement distribué sous une forme qui n'a pas encore été décidée. La sortie de la comédie de James Franco et Seth Rogen était initialement prévue le 25 décembre sur le sol américain, et le 11 février dans l'Hexagone.

Crédit photo : Sony Pictures Releasing GmbH

 
0 commentaire - Sony Pictures hausse le ton contre Twitter
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]