Sexisme à Hollywood : Olivia Wilde, "trop vieille" pour Le Loup de Wall Street

Sexisme à Hollywood : Olivia Wilde, "trop vieille" pour Le Loup de Wall Street©Mike Pont, Getty Images
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 17 mars

Sexisme à hollywood, acte 3250. Après Maggie Gyllenhaal, qui avait révélé avoir été jugée "trop vieille" à 37 ans pour incarner la conquête d'un homme de 55 ans, c'est au tour d'Olivia Wilde de revenir sur un épisode plutôt désagréable de sa carrière de comédienne, alors qu'elle découvrait avoir été elle aussi, recalée d'un rôle à cause de son âge.

Les récentes déclarations de l'actrice de la série Vinyl ont de quoi faire grincer les dents. Invitée de l'émission de radio d'Howard Stern, qui lui demandait si elle était déjà passée à côté d'un rôle parce qu'elle était "trop belle", Olivia Wilde est revenue sur une anecdote assez peu réjouissante. "Non, je ne crois pas. La chose la plus drôle que j'aie entendue récemment, c'était que j'étais trop sophistiquée pour un rôle. Et je me suis dit que ça sonnait bien. J'aime ce feedback. Je n'ai pas eu le rôle, mais je suis une personne très sophistiquée", répond-t-elle dans un premier temps, avant de préciser : "Puis j'ai découvert qu'en réalité, ils avaient utilisé le mot 'vieille'. J'aimerais écrire un lexique hollywoodien avec les retours que vos agents vous font, et ce qu'ils veulent vraiment dire".

La partition en question ? Le personnage de Naomi Lapaglia, la sulfureuse seconde épouse du trader incarné par Leonardo DiCaprio dans Le Loup de Wall Street. L'acteur était à l'époque âgé de 37 ans, tandis qu'Olivia Wilde en avait 28 au moment des auditions. C'est finalement Margot Robbie qui a obtenu le rôle, du haut de ses 23 ans... Néanmoins, l'ancienne héroïne de Dr. House a précisé sur son compte Twitter qu'elle n'avait aucun regret à ce propos. Elle explique : "Mon avis après avoir échoué au casting du Loup de Wall Street est qu'on doit faire confiance au processus, parce que j'ai finalement obtenu le rôle de mes rêves avec Vinyl". Avant de louer, bonne joueuse, l'interprétation de celle qui a hérité du rôle dans le film de Martin Scorsese : "Et mon interview intervenait pour préciser que Margot Robbie a fracassé ce rôle comme une ninja sexy et que je l'ai adorée".

 
6 commentaires - Sexisme à Hollywood : Olivia Wilde, "trop vieille" pour Le Loup de Wall Street
  • avatar
    Nextyear -

    La grosse différence, c'est que contrairement aux simples ouvrières et employées, les stars féminines hollywoodiennes ont le montant de leurs cachets pour se consoler...
    On ne va pas pleurer pour elles...

  • avatar
    Agartha -

    S'il n'y avait qu'à Hollywood ! Le sexisme est partout et aussi sur internet !

  • avatar
    lequinze -

    que voulez-vous? dans ce milieu là c'est comme ça , 37 berges ne passent plus, il faut avoir 19/20 ans maintenant ( et encore souvent moins 15/16 ans)! !! ! c'est la dure loi de la jungle...........!!!! ( hi hi hi!!)

  • avatar
    titi26 -

    Une bien jolie "vieille" de 28 ans (Au moment du casting) Olivia Wilde ! Et bonne perdante, qui plus est, avec l'hommage qu'elle rend à son "concurrente" Margot Robbie, qu'elle a adorée.
    Ne nous leurrons pas, je pense qu'il existe un certaine forme de sexisme à Hollywood, comme ailleurs parfois, à l'encontre des femmes, comme il existe une forme de racisme ...(Voir la représentativité aux oscars, dénoncée par beaucoup d'acteurs et actrices d'ailleurs ...)
    Cela peut paraître dérisoire, car ces actrices demeurent des femmes au statut enviable, mais est, néanmoins, symptomatique de certains travers de notre société.

  • avatar
    MACHETTE -

    PAUVRE CHOU

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]