Seth Rogen et James Franco menacés par la Corée du Nord

Seth Rogen et James Franco menacés par la Corée du Nord

L'interview qui tue

A lire aussi

publié le 28 novembre

À quelques semaines de la sortie de L'interview qui tue !, le duo formé par Seth Rogen et James Franco n'en finit plus de s'attirer l'ire de la Corée du Nord. En cause, la peinture peu glorieuse de Kim Jong-Un dressée dans le long-métrage. 

Alors que les deux acteurs avaient déjà été accusés de crime de lèse-majesté à l'encontre du dirigeant de la Corée du Nord, la bande-annonce sortie la semaine dernière n'a sûrement pas dû arranger les affaires de James Franco et Seth Rogen. Dans un communiqué, le régime a une nouvelle fois été très virulent à l'égard des deux acteurs. Pire, il réclame une "punition sévère" contre les deux hommes jugés coupables "d'un acte diabolique".

Sur le site Uriminzokkiri, le gouvernement écrit : "Ces cinéastes vulgaires, appâtés par quelques dollars jetés vers eux par des conspirateurs, ont sali la dignité et la conscience du cinéma en osant produire et réaliser un tel film. En conséquence, ils doivent être sévèrement punis. [...] Pitoyables sont les États-Unis, cherchant désespérément à affaiblir l'autorité de notre République, pourtant plus puissante chaque jour, avec un film minable, alors qu'aucune pression ou menace n'a jamais fonctionné contre nous."

Pour rappel, le film raconte l'histoire des deux journalistes à qui le gouvernement américain confie la mission de tuer le leader coréen. Forcément, on comprend mieux pourquoi les deux amis ont déclenché la colère du pays.

Malgré tout, L'interview qui tue ! sortira bien le 25 décembre prochain aux États-Unis et le 18 février 2015 dans nos salles obscures.

Crédit photo : Sony Pictures Releasing GmbH

 
0 commentaire - Seth Rogen et James Franco menacés par la Corée du Nord
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]