Secrets de tournage : Tu ne tueras point

Secrets de tournage : Tu ne tueras point©Cross Creek Pictures Pty Ltd / Mark Rogers, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 12 novembre

"Tu ne tueras point" marque le grand retour de Mel Gibson à la réalisation, dix ans après son dernier film, "Apocalypto". À l'occasion de la sortie du long-métrage dans l'Hexagone, nous vous en dévoilons trois secrets de tournage.

# "Tu ne tueras point" est inspiré d'une histoire vraie totalement incroyable. Celle de Desmond Doss, un médecin militaire qui, bien qu'engagé dans l'infanterie durant la Seconde Guerre Mondiale, refusait de tuer ses ennemis. Il sauva, en revanche, des dizaines de vies lors de la bataille d'Okinawa, faisant de lui un véritable héros. Une histoire qui faillit ne jamais être contée à l'écran car Doss s'y est longtemps opposé. "Il ne voulait pas se mettre en avant car cela allait à l'encontre de ses valeurs. Ce n'est qu'au crépuscule de son existence qu'il s'est laissé convaincre qu'il était temps de raconter son histoire pour la postérité", confie le producteur Bill Mechanic.

# Pour incarner cet homme hors du commun, Andrew Garfield a fait de nombreuses recherches. Il se souvient : "J'ai suivi une préparation approfondie. Je me suis rendu dans la ville natale de Desmond mais également là où il a passé sa retraite, dans la maison dans laquelle il a grandi et celle où il est mort. J'ai emprunté les mêmes chemins que lui. J'ai lu tous les livres qui lui ont été consacrés pour en apprendre le plus possible à son sujet." Sa partenaire de jeu, Teresa Palmer, raconte qu'il était si investi dans le rôle qu'il "conservait son accent et se tenait comme son personnage même lorsqu'il était hors caméra".

# Comme à son habitude, Mel Gibson a voulu éviter le plus possible les effets spéciaux numériques sur son film. Il a donc fallu inventer de nouvelles techniques pour reconstituer les horreurs de la guerre, comme par exemple la boîte à bombe.

"Cela consiste en un explosif placé dans une boîte en carton posée au-dessus du sol, qui contient également des débris sans danger qui sont propulsés dans les airs. Le dispositif contient aussi une substance qui produit un flash lumineux comme lors d'une véritable explosion", explique le superviseur adjoint des effets spéciaux. Cette innovation a donc permis à Gibson de filmer des séquences absolument réalistes sans avoir recours à des images de synthèse.

 
0 commentaire - Secrets de tournage : Tu ne tueras point
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]