Secrets de tournage : Rock'n'Roll

Secrets de tournage : Rock'n'Roll©Jean Claude LOTHER / LES PRODUCTIONS DU TRESOR - PATHE PRODUCTION - M6 FILMS - APPALOOSA CINEMA - CANEO FILMS, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 18 février

En salle depuis mercredi, "Rock'n'Roll" de Guillaume Canet nous plonge dans le quotidien fantasmé du couple qu'il forme avec Marion Cotillard. Un film décalé dont on vous dévoile tout de suite trois secrets de tournage.

# Si la plupart des personnages du long-métrage sont joués par des comédiens dans leurs propres rôles, l'une des personnes les plus importantes dans la vie de Canet n'apparaît pas sous ses propres traits : son fils. "Il n'y a que mon fils qui ne soit pas mon fils - je ne voulais évidemment pas le mêler à ça", explique le cinéaste qui reconnaît que pour le reste des personnages, "il devait forcément s'agir des gens de mon entourage proche, professionnel comme personnel. Mon agent joue son rôle, Marion, mes copains (parmi lesquels Gilles Lellouche et Maxim Nucci, ndlr)... Jusqu'à mon ancien assistant avec lequel j'ai travaillé pendant huit ans et qui est un vrai personnage...".

# Au départ, "Rock'n'Roll" devait être un faux documentaire tourné en petit comité avec seulement un ou deux décors. Mais au fur et à mesure de l'écriture du film, le projet a pris une toute autre tournure, comme se rappelle le compagnon de Marion Cotillard : "Et puis on a commencé à imaginer des effets spéciaux et cette fin à Miami, avec les crocodiles, le film a effectivement pris une autre dimension. Tout à coup, l'écriture exigeait cela." Et son fidèle producteur, Alain Attal, d'ajouter : "J'ai encouragé ce chemin. Pour obtenir les acteurs qu'il souhaitait, réaliser les plans séquences qu'il désirait, et aller dans cette folie américaine de la fin du récit, cela supposait une équipe importante et des effets spéciaux."

# Si "Rock'n'Roll" est la cinquième réalisation de Guillaume Canet, c'est seulement la seconde fois qu'il tient le premier rôle d'un de ses films, après "Mon Idole". "Par moment cela peut être quelque peu schizophrène de jouer avec les comédiens tout en ayant suffisamment de recul pour voir ce que nous jouons. Le plus dur a été les 3 heures de maquillage tous les matins très tôt qui m'éloignait de mon équipe. J'étais en ébullition sur ma chaise", se souvient-il de cette expérience.

 
0 commentaire - Secrets de tournage : Rock'n'Roll
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]