Secrets de tournage : Miss Peregrine et les enfants particuliers

Secrets de tournage : Miss Peregrine et les enfants particuliers©Century Fox, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 8 octobre

Sorti ce mercredi sous les applaudissements de la critique, "Miss Peregrine et les enfants particuliers" marque les retrouvailles entre Tim Burton et Eva Green, quatre ans après "Dark Shadows". Un film qui renoue avec l'univers gothique du cinéaste et dont on vous dévoile trois secrets de tournage.

# Désireux de proposer le film le plus réaliste possible, Tim Burton a limité au maximum l'usage d'effets spéciaux. Les boucles temporelles de l'héroïne ont ainsi été réalisées à partir d'images en time-lapse, de pluie et de multiples sources d'éclairage. Le spécialiste en la matière, Frazer Churchill, qui a été chargée de concevoir les méchants du film, les fameux Sépulcreux, explique notamment de quelle manière ces derniers ont été créés : "Le tout ressemble à un cauchemar d'enfant. Cela a constitué le point de départ pour la conception visuelle. Nous voulions que les Sépulcreux ressemblent encore un peu aux humains qu'ils avaient été dans le passé. Ils sont juste assez monstrueux pour être effrayants."

# Outre son univers, "Miss Peregrine et les enfants particuliers" touche personnellement Tim Burton. D'une part, via cette utilisation du terme "particulier", dont il a lui-même été étiqueté. Il se souvient en effet : "Les enfants n'oublient jamais vraiment ce sentiment de différence. Cela reste avec vous pour toujours. J'ai moi-même été désigné comme 'particulier' parce que j'adorais les films de monstres." D'autre part, le lien qui unit Jacob à son grand-père n'est pas sans rappeler au cinéaste sa relation avec sa grand-mère. Il raconte : "Elle était magique, très spéciale, et elle a été la personne la plus importante de ma vie. C'est pourquoi je comprends vraiment la relation entre Jacob et Abe. Une relation entretenue avec un grand-parent est différente de celle que l'on peut avoir avec nos parents ou nos amis. C'est une situation unique."

# Si c'est la deuxième fois qu'Eva Green, grande fan de son travail, collabore avec Tim Burton, la rumeur veut qu'en réalité, l'actrice ait failli ne pas avoir le rôle. Le cinéaste, qui réfléchit au projet depuis plusieurs années, aurait en effet d'abord envisagé de confier la partition de son héroïne à Helena Bonham-Carter, qu'il a déjà fait tourner dans nombre de ses films. Mais leur séparation en 2014 aurait changé la donne et permis à Eva Green de finalement devenir Miss Peregrine.

 
1 commentaire - Secrets de tournage : Miss Peregrine et les enfants particuliers
  • avatar
    weprods -

    Le livre est bon, sa forme et les illustrations fort belles. La bande-annonce est enfin engageante, et donc on va espérer retrouver Burton après des annnées complètes d'égarements... y compris esthétiques.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]