Secrets de tournage : La Belle et la Bête

Secrets de tournage : La Belle et la Bête©Walt Disney Pictures, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 22 mars

Attendue depuis des mois par tous les fans du dessin-animé, l'adaptation de "La Belle et la Bête" en prises de vue réelles a enfin atteint les salles obscures ce mercredi. En voici trois secrets de tournage.

# Compositeur phare de la maison de Mickey (on lui doit notamment les musiques de "La Petite Sirène", "Aladdin", "Pocahontas", "Raiponce" et bien sûr "La Belle et la Bête"), Alan Menken a signé la bande originale de cette nouvelle version de "La Belle et la Bête". Pour l'occasion, il a revisité plusieurs de ses morceaux culte du film d'animation mais a aussi composé des titres originaux comme How Does a Moment Last Forever, interprété par Céline Dion, qui chantait le thème principal du film animé.

# Vingt-sept décors différents ont été construits dans les studios anglais de Shepperton pour les besoins du long-métrage. Celui de la forêt mesurait par exemple 890 mètres carrés mais le plus grand (2 675 mètres carrés) était celui du village fictif de Villeneuve, inspiré par des villes réelles du Sud-Ouest de la France. En revanche, c'est du côté du Portugal que la chef décoratrice a cherché l'inspiration pour la bibliothèque du château. Enfin, plus de 8 700 bougies ont été nécessaires pour illuminer tous ces décors.

# C'est l'Écossais Ewan McGregor qui double Lumière, le chandelier à l'accent français très prononcé. Une particularité du personnage que le comédien a eu du mal à faire sienne. Il a ainsi avoué ne pas être entièrement satisfait du résultat. Pourtant, c'est un accent qu'il connaît bien puisque sa femme est française !

 
0 commentaire - Secrets de tournage : La Belle et la Bête
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]