Secrets de tournage : Kung Fu Panda 3

Secrets de tournage : Kung Fu Panda 3©Twentieth Century Fox, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 2 avril

Cinq ans après la sortie du deuxième volet, Kung Fu Panda 3 débarque enfin en salles cette semaine. Po retrouve son père, qu'il pensait disparu, et voyage avec lui jusqu'au village secret des pandas, où il va devoir enseigner le kung-fu à ses semblables pour faire face au maléfique Kaï. On vous en dévoile trois secrets de tournage.

# S'il a toujours été clair que Kaï serait le grand méchant de ce nouvel épisode, les scénaristes ont néanmoins mis du temps avant de savoir précisément ce qu'ils voulaient faire du personnage. C'est grâce à l'arrivée de J.K. Simmons sur le projet qu'ils ont finalement réussi à sortir de l'impasse. L'auteur Glenn Berger explique : "Kaï a toujours été le méchant de l'histoire mais nous étions dans une impasse créative jusqu'à ce que le rôle soit attribué à J.K. Simmons. Soudain, nous avons eu une vision claire de ce méchant gigantesque, imposant, surnaturel et imbattable, mais également peu sûr de lui".

# Kung Fu Panda 3 est le produit d'une collaboration historique. C'est en effet la première fois qu'un film d'animation américain s'associe à un studio chinois. China Film Co. Ltd coproduit ainsi cette troisième aventure de Po avec la Fox. Deux films avec la même histoire ont donc été réalisés : l'un en anglais, et l'autre en mandarin.

# Pour réaliser les bruitages du long-métrage, l'ingénieur du son Erik Aadahl a fait preuve d'une grande imagination, allant jusqu'à créer des instruments pour obtenir certains sons précis, comme les roulades des pandas. Il explique : "Nous avons longuement expérimenté pour définir ce sont de rebond et mettre au point l'instrument qui permet de le créer, que nous avons baptisé le " gut-bucket " et qui se compose d'une grande bassine en métal retournée et perforée en son centre, accompagnée d'un grand bâton et d'une corde qu'il nous suffisait de pincer". Aadahl a également fait preuve d'ingéniosité pour mettre au point les envolées de Po. Il raconte : "Nous avons installé une série de micros tout au long du plateau du studio de 20th Century Fox, puis nous avons lâché une longue corde élastique préalablement tendue afin d'obtenir un son élastique incroyable qui dure 5 secondes".

 
0 commentaire - Secrets de tournage : Kung Fu Panda 3
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]