Secrets de tournage : Jason Bourne

Secrets de tournage : Jason Bourne©Universal Pictures, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 13 août

Les fans en rêvaient, Matt Damon et Paul Greengrass l'ont fait. À l'occasion de leurs retrouvailles pour "Jason Bourne", quatrième aventure de la saga consacrée au héros amnésique, retour sur trois secrets de tournage du film.

# La production de "Jason Bourne" a coûté la modique somme de 120 millions de dollars, soit dix millions de moins que "La Vengeance dans la peau", dernière collaboration en date de Matt Damon et Paul Greengrass au sein de la saga. Les deux premiers volets, quant à eux, avait respectivement coûté 60 et 85 millions de billets verts.

# Si Viggo Mortensen fut un temps évoqué comme futur antagoniste du héros, c'est finalement Vincent Cassel qui a été choisi pour donner du fil à retordre à Jason Bourne. C'est d'ailleurs la seconde fois que l'acteur se retrouve face à Matt Damon, puisqu'ils s'étaient déjà croisés sur le tournage de "Ocean's Twelve" en 2004. Pour incarner au mieux son rôle de super-agent, Vincent Cassel a confié avoir puisé son inspiration en observant la façon de se mouvoir et le regard des requins.

# Paul Greengrass et son directeur de la photographie, Barry Ackroyd, ont souhaité s'inspirer de leurs expériences dans le documentaire pour offrir une approche très réaliste de l'histoire. "Rien à cirer des rails pour les travellings, de la grue, filmez, filmez et filmez !", s'amusaient-ils visiblement à répéter sur le plateau à leur équipe. Précisons en outre que, s'ils ont dû filmer les scènes de nuit en numérique, la majorité du long-métrage a été tourné en pellicule Kodak. Pour les scènes de cascades, pas moins de quinze caméras ont été utilisées par l'équipe en charge de la réalisation.

 
0 commentaire - Secrets de tournage : Jason Bourne
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]