Secrets de tournage : Ghost in the Shell

Secrets de tournage : Ghost in the Shell©Paramount Pictures, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 30 mars

Sorti ce mercredi après de longues semaines d'attente sur fond de polémique, "Ghost in the Shell" marque le grand retour de Scarlett Johansson en héroïne d'un film d'action SF, trois ans après le carton mondial de "Lucy". Focus sur trois secrets de tournage du nouveau long-métrage de Rupert Sanders.

# Impliqué depuis 2014 sur le projet, Rupert Sanders, qui s'était déjà fait remarquer pour son esthétique à part sur "Blanche-Neige et le chasseur" en 2012, avait en tête une idée bien précise de la façon dont il voulait visuellement construire son long-métrage. Pour en donner un aperçu à la production, le cinéaste leur a livré un roman graphique de 110 pages retranscrivant sa vision. "Je voulais revenir à l'univers d'origine de 'Ghost in the Shell'. Le langage visuel du manga a vraiment marqué mon imagination et j'ai donc utilisé de nombreuses images du livre dans ce montage-collage de l'histoire", explique-t-il.

# Si Scarlett Johansson a suivi un entraînement spécifique plusieurs mois avant le début du tournage pour ses scènes de combat, Michael Pitt a lui aussi dû faire preuve d'une grande implication pour se glisser dans la peau du méchant Kuze. Le comédien a ainsi beaucoup travaillé ses mouvements et sa façon de parler pour ce rôle, tout en griffonnant une centaine de pages de peintures et récits de vie de son personnage.

# Saviez-vous enfin que Scarlett Johansson n'était pas le premier choix de Rupert Sanders ? C'est en effet Margot Robbie qui a d'abord été courtisée pour le rôle du Major, mais l'Australienne lui a préféré le costume d'Harley Quinn dans "Suicide Squad".

 
0 commentaire - Secrets de tournage : Ghost in the Shell
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]