Secrets de tournage : Comme des bêtes

Secrets de tournage : Comme des bêtes©Universal Pictures International France, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 30 juillet

Nouvelle pépite du studio Illumination ("Moi, moche et méchant", "Les Minions"), "Comme des bêtes" est sorti ce mercredi dans les salles françaises. Cette gentille comédie de Yarrow Cheney et Chris Renaud nous dévoile la vie secrète de nos animaux domestiques quand ils sont seuls à la maison. Découvrez en tout de suite trois secrets de tournage.

# Ne vous étonnez pas si les voix de certains animaux de "Comme des bêtes" vous paraissent familières, le casting vocal du film réunit, en effet, des artistes bien connus du public. La production a ainsi fait appel à quelques-uns de nos humoristes les plus drôles pour assurer le doublage français du long-métrage. Le héros, un chien nommé Max, a ainsi la voix de Philippe Lacheau ("Babysitting"), son amie, la chatte Chloé qui a toujours faim, est campée par Florence Foresti tandis que Pompom, un lapin hystérique, est doublé par Willy Rovelli. Enfin, François Damiens prête sa voix à Duke, un toutou qui va semer la pagaille dans la vie de Max.

# L'idée de faire un film sur la vie de nos compagnons à quatre pattes est venue à Chris Meledandri, fondateur du studio Illumination, en observant ses propres bêtes de compagnie. Il explique : "J'ai vécu avec un chat, des chiens et un oiseau, et je me suis aperçu qu'ils constituent un capital affectif énorme. Dès qu'on rentre à la maison, leur joie à notre simple vue, nous inciterait presque à nous demander si ils n'ont pas fait de grosses bêtises pendant notre absence et si ils n'exagèrent pas un peu pour nous donner le change". Le scénario s'inspire également des expériences et observations de plusieurs membres de l'équipe du film avec leurs chers animaux.

# "Comme des bêtes" situe son histoire à New York. Chris Renaud, le réalisateur, souhaitait montrer la Grosse Pomme de façon romantique et idéalisée, c'est pourquoi ce sont les teintes automnales qui priment à l'écran. D'autre part, le directeur artistique du film confie s'être inspiré de sa première visite de la ville et de l'impression de gigantisme que l'on ressent en s'y promenant. Il a également voulu s'adapter à la vision des animaux en apportant un soin particulier aux trottoirs et bas de portes.

 
0 commentaire - Secrets de tournage : Comme des bêtes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]