Séances loupées : 6 films presque introuvables à ne pas oublier

Séances loupées : 6 films presque introuvables à ne pas oublier

Bellflower

A lire aussi

publié le 25 décembre

Parce que le cinéma indépendant américain décroche rarement une place dans le cœur des distributeurs français, heureusement conquis par Les Bêtes du sud sauvage, focus sur des perles à se procurer d'urgence.

Your Sister's Sister de Lynn Shelton. Avec Emily Blunt et Rosemarie DeWitt en sœurs fusionnelles, et Mark Duplass en paumé, cette comédie dramatique sur un trio qui se redécouvre le temps d'un week-end est d'une limpidité et d'une évidence remarquables.

Take This Waltz de Sarah Polley. Avec l'irrésistible Michelle Williams déchirée entre deux hommes et deux vies, ce drame romantique et mélancolique est une merveille, d'une finesse et d'une sincérité rares.

Jeff, Who Lives at Home des frères Duplass. Avec Jason Segel et Ed Helms en frères perchés, épaulés par la maman Susan Sarandon, une évocation loufoque du destin absolument géniale.

Bellflower et et avec Evan Glodell. Premier film, premier uppercut avec cette expérimentation hypnotique et tordue, qui parle d'amour et d'apocalypse. Sorti en salles en mars, mais passé inaperçu.

Margaret de Kenneth Lonergan. Avec Anna Paquin en adolescente emportée par la violence de la vie après avoir assisté à un accident, ce film, passé par une post-production compliquée de plusieurs années, est une vraie curiosité, à la fois fascinante et déconcertante. Sortie technique (et donc discrète) en août dernier.

Detention de Joseph Kahn. Une histoire de lycéens, de meurtre, de voyage dans le temps, absoluement déglinguée et inclassable. L'un des rares films de l'année à provoquer de vraies réactions et surprises.

 
0 commentaire - Séances loupées : 6 films presque introuvables à ne pas oublier
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]