Sandrine Bonnaire : L'actrice raconte sa vie avec une caméra

Sandrine Bonnaire : L'actrice raconte sa vie avec une caméra

Sandrine Bonnaire dans Joueuse.

A lire aussi

publié le 30 octobre

Lorsque l'actrice et désormais réalisatrice Sandrine Bonnaire filme une histoire, elle retourne  la caméra vers elle-même. Son premier essai, Elle s'appelle Sabine, évoquait ainsi avec délicatesse sa sœur autiste. Quatre ans plus tard, elle se frotte à la fiction avec J'enrage de son absence, un drame amoureux avec Alexandra Lamy et William Hurt.

Mais là encore, cette histoire de deux amants qui se retrouvent des années après un deuil qui a amené leur rupture, n'est pas anodine. Sandrine Bonnaire ne cache pas que le scénario est fortement inspiré par l'histoire de sa mère, qui a retrouvé son premier amour alors qu'elle était mariée et maman. Dans la confidence, sa fille a observé leurs rencontres cachées avant que le mari n'y mettre un terme. Des années plus tard, Sandrine Bonnaire a croisé par hasard l'homme, désormais SDF, dans la rue : "Je me suis alors jurée que je rendrais un jour hommage à son destin brisé et à celui de ma mère".

J'enrage de son absence est cet hommage, en plus d'une confirmation de ses talents de cinéaste. Mais l'actrice n'en oublie pas pour autant sa carrière puisque Sandrine Bonnaire est attendue en 2013 dans Comme ma sœur avec Vanessa Paradis, et Cadres noirs avec Albert Dupontel.

 
0 commentaire - Sandrine Bonnaire : L'actrice raconte sa vie avec une caméra
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]