Rogue One : pourquoi certains effets spéciaux diffèrent d'Un Nouvel Espoir

Rogue One : pourquoi certains effets spéciaux diffèrent d'Un Nouvel Espoir©Jonathan Olley, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 19 janvier

Les fans purs et durs de l'univers intergalactique créé par George Lucas l'auront peut-être remarqué : certains effets spéciaux de "Rogue One : A Star Wars Story" ne sont pas exactement les mêmes que ceux vus dans "Un Nouvel Espoir" en 1977. Explications.

C'est à l'occasion d'une interview téléphonique avec John Knoll, le superviseur des effets spéciaux du film de Gareth Edwards, que nos confrères de CinemaBlend se sont intéressés à la question. Si globalement, en effet, les plans numériques de "Rogue One : A Star Wars Story" restent très fidèles à ceux de "Star Wars : Épisode IV - Un Nouvel Espoir", les cinéphiles les plus pointus auront toutefois noté un certain nombre de différences visuelles entre les deux opus. Des divergences que John Knoll explique assez facilement : le but n'était pas de reproduire à l'identique ce qui avait déjà été fait, mais plutôt d'en retranscrire l'image qu'en avaient les spectateurs.

Un Destroyer hybride

Il raconte ainsi : "Nous avions 'Un Nouvel Espoir' à disposition donc nous pouvions immédiatement aller à telle ou telle partie du film et dire 'Ok, c'est comme ça que nous avions fait avant.' Mais notre philosophie sur ce film, c'était surtout de faire en sorte qu'il corresponde à ce dont vous vous souveniez, plus qu'à ce que c'était réellement. Donc, quand vous voyez certains éléments qui vous sont familiers, comme les X-Wings, le Destroyer Stellaire ou les chasseurs TIE, qui ont tous l'air assez authentiques, on pourrait se dire que ce sont exactement les mêmes."

L'une des clés pour comprendre ce mécanisme reste le fait que les spectateurs ne se souviennent, en réalité, pas seulement des éléments visuels d'"Un Nouvel Espoir", mais de l'ensemble de la trilogie d'origine. Or, d'un film à l'autre déjà, certains aspects divergeaient. John Knoll cite notamment l'exemple du Destroyer Stellaire, dont deux modèles différents avaient été construits pour les épisodes IV et V. Pour "Rogue One", l'équipe a donc tout simplement décidé de réaliser un modèle hybride, reprenant le meilleur de ces deux prototypes.

Gageons donc que les fans de Star Wars regarderont désormais avec une attention toute particulière les différents détails de leur saga fétiche.

 
0 commentaire - Rogue One : pourquoi certains effets spéciaux diffèrent d'Un Nouvel Espoir
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]