Revue de presse : Moi, Daniel Blake encensé par la critique

Revue de presse : Moi, Daniel Blake encensé par la critique©PROKINO Filmverleih GmbH, DR
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 26 octobre

Récompensé par la Palme d'or à Cannes cette année, "Moi, Daniel Blake" arrive en salle ce mercredi. À 80 ans, Ken Loach est un cinéaste toujours aussi engagé qui signe une nouvelle fois un film empreint d'humanité.

Si "Moi, Daniel Blake" a séduit le jury de George Miller en mai dernier, au point de faire entrer Ken Loach dans le cercle très fermé des doubles palmés, il a aussi conquis la presse ce mois-ci. Avec ce récit d'amitié sur fond de problèmes administratifs, le réalisateur montre qu'il "a gardé intacts sa colère, son empathie, son humanisme. Sourd aux modes et aux postures cyniques, il peint, à nouveau 'son' Angleterre", comme l'on peut lire dans Télérama.

Un cinéaste de talent

Le talent de Loach est d'ailleurs au coeur de nombreuses critiques. Au Nouvel Observateur, on écrit : "À travers le portrait de Daniel Blake et de sa misère, Ken Loach renoue avec ses ambitions premières : 'donner la parole à ceux que l'on n'entend jamais', et il le fait bien." Tandis que Le Point assure : "Ken Loach n'est jamais aussi bon que lorsqu'il laisse vibrer sa conscience. Et la nôtre." Chez Transfuge, aussi, le metteur en scène impressionne encore et toujours : "Il y a toujours cette direction d'acteurs de génie qui donne de la dextérité aux non professionnels et une souplesse juvénile aux plus chevronnés." Et d'ajouter : "Loach demeure un maître." Celui-ci ne déçoit pas non plus Les Fiches du Cinéma : "On retrouve intact le militantisme de Ken Loach, toujours en lutte contre le néo-libéralisme."

Un film émotionnel et humaniste

Le long-métrage en lui-même n'est pas en reste : "Un chef d'oeuvre. De pureté et de pudeur. Un chef d'oeuvre dépouillé, teinté d'une colère glaçante", lit-on sur Culturebox. La critique de Femme Actuelle évoque également les comédiens : "Un film poignant et élégant sur la solidarité interprété par deux acteurs magnifiques." Tout comme Le Journal du Dimanche : "Avec deux acteurs exceptionnels, ce film dur et attachant affirme de bout en bout sa rigueur, son humanité, sa vraisemblance, sa pertinence politique." Le journaliste du Monde ne tarit pas non plus d'éloges sur le film : "Un héros ordinaire et magnifique (dans) l'un des plus beaux films de Ken Loach. Une oeuvre d'une rectitude singulière, qui évite la raideur par la vertu de sa profonde humanité." "Moi, Daniel Blake" a reçu l'excellente moyenne de 4 étoiles sur 5 sur AlloCiné et est à découvrir au cinéma depuis aujourd'hui.

 
0 commentaire - Revue de presse : Moi, Daniel Blake encensé par la critique
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]