Revue de presse : Mel Gibson a-t-il réussi son retour ?

Revue de presse : Mel Gibson a-t-il réussi son retour ?©Metropolitan FilmExport, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 9 novembre

Dix ans après "Apocalypto", Mel Gibson repasse derrière la caméra pour "Tu ne tueras point", un film de guerre inspiré d'une histoire vraie sur un jeune médecin refusant catégoriquement de tuer et même de porter une arme sur le champ de bataille. Mais le réalisateur oscarisé en 1996 pour "Braveheart" a-t-il vraiment réussi son pari ?

C'est à un accueil plutôt mitigé qu'a dû faire face Mel Gibson pour la sortie de son nouveau long-métrage, "Tu ne tueras point", ce mercredi. Pas de polémique cette fois-ci - "La Passion du Christ" restant à ce titre le champion du CV de Gibson - mais une critique plutôt divisée, qui fait de cette nouvelle réalisation, tantôt un chef-d'oeuvre, tantôt un condensé d'amateurisme. Revue de presse.

Le retour du génie ?

Particulièrement enthousiaste en fin de projection, Ecran Large félicite ainsi un film qui "nous plonge avec une ivresse morbide dans les tréfonds de l'humanité" et un "geste de cinéma surpuissant". Même constat pour Mad Movies, qui salue "un grand film totalement fou, aux thématiques tranchantes comme un rasoir, qu'on croirait sorti d'un autre temps". Le Figaro de son côté, titre carrément sur "la résurrection de Mel Gibson", voyant dans son nouveau bébé "un film de guerre impressionnant", quand le site aVoir-aLire.com écrit : "Mel Gibson bâtit une fable sur le pacifisme sur un monument de violence. Le résultat visionnaire déroute et questionne. Mais surtout il passionne."

Une religiosité trop exacerbée ?

D'autres semblent toutefois plus nuancés dans leur critique. Cinemateaser résume ainsi : "Visuellement redoutable, humainement fort, religieusement lourd." Un excès de bonne foi chrétienne également reproché par Studio Ciné Live, Le Parisien ou encore Les Inrockuptibles, qui va jusqu'à affirmer : "Tu ne tueras point relève presque du cas psychiatrique et fait basculer le cinéma de Gibson dans l'ère du 'catho-porn', cet Hollywood parallèle destiné à remplir les multiplexes de l'Amérique bigote."

Certains encore, comme L'Express, critiquent "l'ego artistique agaçant" du cinéaste, tandis que Les Cahiers du cinéma souligne le côté trop patriotique du film. Avec une moyenne de 3 étoiles sur 5 sur Allociné, "Tu ne tueras point" s'en sort malgré tout avec les honneurs. À découvrir en salle dès aujourd'hui.

 
0 commentaire - Revue de presse : Mel Gibson a-t-il réussi son retour ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]