Revue de presse : Alice de l'autre côté du miroir divise

Revue de presse : Alice de l'autre côté du miroir divise©The Walt Disney Company France, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 1 juin

Après un démarrage raté outre-Atlantique, Alice de l'autre côté du miroir débarque dans nos salles ce mercredi. Et si le film de James Bobin semble mal parti pour égaler le score de son prédécesseur - le premier volet signé Tim Burton avait dépassé le milliard de dollars de recette mondiale - cette nouvelle aventure portée par Mia Wasikowska hérite en outre de critiques plutôt mitigées. Revue de presse.

Alors que tout va mal pour Johnny Depp, ce n'est sans doute pas grâce à cette suite d'Alice au pays des merveilles qu'il parviendra à renouer avec le succès. Les journalistes semblent en effet plutôt divisés quant au dernier film de l'acteur-caméléon et le public ne répond pas vraiment au rendez-vous comme l'espérait pourtant Disney. Ainsi, si Metronews a visiblement passé un bon moment, qualifiant même le long-métrage de "réussite", ce n'est pas grâce à Johnny Depp. La journaliste se réjouit au contraire de sa présence plus réduite à l'écran, tout en saluant l'interprétation de Sacha Baron Cohen en "fantastique Maître du temps".

D'autres médias lui emboîtent d'ailleurs le pas, félicitant notamment l'aspect visuel du film. "Des effets spéciaux bluffants" pour Femme Actuelle, "un fabuleux livre d'images" pour Culturebox, ou encore "une palette d'effets visuels efficaces et parfois franchement séduisants" pour Le Monde, qui va d'ailleurs jusqu'à affirmer que ce nouvel épisode d'Alice, "mieux écrit et mieux tenu, y a même trouvé une meilleure formule" que le volet de Burton.

Mais tout n'est pas rose au pays des merveilles et en marge de ces quelques avis positifs, le film doit faire face à un certain nombre de détracteurs. Le Figaroscope vise ainsi directement son acteur vedette en écrivant : "Cette nouvelle adaptation de Lewis Carroll est à l'image de Depp. En surrégime et au bord de la rupture". Ecran Large de son côté y voit "une suite inutile (qui) se contente de recycler des codes esthétiques criards au gré d'un scénario informe, porté par des comédiens en déshérence", tandis que Télérama fustige "un cauchemar tout raplapla, en images de synthèse qui brident l'imagination". Et Libération de porter le coup de grâce : "Cette suite (...) est le genre de descendance qu'il vaudrait mieux étrangler dès le berceau". Pour vous faire votre propre avis, rendez-vous en salle dès ce mercredi.

 
0 commentaire - Revue de presse : Alice de l'autre côté du miroir divise
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]