Rendez-vous le mois prochain... Nocturama

Rendez-vous le mois prochain... Nocturama©Wild Bunch Distribution, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 31 juillet

Chaque semaine, un rendez-vous est fixé avec l'un des films événements du mois prochain. Place donc à "Nocturama", l'intrigant nouveau long-métrage de Bertrand Bonello avec Finnegan Oldfield et Vincent Rottiers.

Paris, un matin. Une poignée de jeunes, de milieux différents. Chacun de leur côté, ils entament un ballet étrange dans les dédales du métro et les rues de la capitale. Ils semblent suivre un plan. Leurs gestes sont précis, presque dangereux. Ils convergent vers un même point, un Grand Magasin, au moment où il ferme ses portes. La nuit commence.

Un nouvel opus très attendu

Chacune des réalisations de Bertrand Bonello est un petit événement en soi pour le cinéma hexagonal. Grand habitué du Festival de Cannes bien que jamais récompensé sur la Croisette, le cinéaste a peu à peu imposé son nom avec des films comme "Le Pornographe", "L'Apollonide - souvenirs de la maison close" ou encore "Saint Laurent", le dernier en date. Pour "Nocturama", il s'est entouré de la fine fleur des comédiens français, de Finnegan Oldfield ("Les Cowboys") à Vincent Rottiers ("Dheepan") en passant par Hamza Meziani ("Les Apaches"). De quoi conférer d'emblée au projet un intérêt certain, d'autant plus que Bonello maîtrise à la perfection l'art de préserver le mystère.

Un contexte à part

Beaucoup l'attendaient à Cannes, à tort. C'est finalement dans un contexte très particulier que s'apprête à sortir le thriller de Bertrand Bonello. Deux ans après sa vision très personnelle de la vie de "Saint Laurent", le cinéaste revient avec un film sous haute tension et pose un regard sur une société en proie à l'implosion, sur fonds d'attentats. Retitré "Nocturama" après les attentats du 13 novembre (et non plus "Paris est une fête"), le long-métrage sort donc dans un climat plutôt compliqué et n'est d'ailleurs pas à l'abri d'une déprogrammation dans certaines salles. Rendez-vous le 31 août prochain pour le découvrir.

 
0 commentaire - Rendez-vous le mois prochain... Nocturama
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]