Rendez-vous le mois prochain... Nebraska

Rendez-vous le mois prochain... Nebraska

Nebraska

A lire aussi

publié le 2 mars

Chaque semaine, un rendez-vous est fixé avec l'un des films événements du mois prochain. Place donc à Nebraska, le dernier film d'Alexander Payne.

Un vieil homme, persuadé d'avoir gagné à la loterie cherche à rejoindre le Nebraska pour y recevoir son gain. Alors que sa famille, persuadée qu’il s’agit là des prémices de la sénilité, envisage de le placer en maison de retraite, un de ses deux fils part avec lui sur les routes du Nebraska. Malheureusement, rapidement bléssé, le père décide de s’arrêter quelques jours dans sa ville natale où il redécouvre ses origines.

Alexander Payne signe avec Nebraska un voyage initiatique des plus tendres. Le réalisateur des très réussis Monsieur Schmidt, Sideways, ou encore de The Descendants, plonge son public dans une comédie dramatique au casting nostalgique et plein d'humour : Bruce Dern, Will Forte et Bob Odenkirk, connus pour leurs rôles comiques, ainsi que Stacy Keach (Prison Break). Néanmoins, avant d'aboutir à cette distribution, le projet du cinéaste vogua durant neuf années et avec lui, le casting. Dès le départ, Alexander Payne désirait voir Bruce Dern jouer Woody Grant et l’imposa à la production qui, de son côté, pensait à un acteur plus connu tel que Robert Duvall. Un petit différend dont il tire aujourd’hui des conclusions qu'il enseigne à ses élèves de cours de réalisation à l'UCLA (Université de Californie, Los Angeles) : "ne pas commencer le tournage avant d'avoir trouvé le casting idéal".

Ces aléas n’empêchèrent pas le film de récolter 5 nominations aux Golden Globes et 6 citations aux Oscars, mais aussi d'offrir à Bruce Dern le prix d’interprétation masculine à Cannes. Du reste, à l’occasion de cette promenade sur la Croisette, le realisateur déclara : "C'est à la fois énorme et intimidant, mais aussi tendre et intime", tandis que l’acteur Bruce Dern en dit : "La présentation du film à Cannes était comme de l'opéra pour moi. C'était gigantesque". Courez donc dans les salles obscures le 2 avril prochain afin de découvrir 2h de pure tendresse.

Crédit Photo : DR

 
0 commentaire - Rendez-vous le mois prochain... Nebraska
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]