Rendez-vous le mois prochain... Much Loved

Rendez-vous le mois prochain... Much Loved©DR, DR
A lire aussi

Hawoly Ba, publié le 30 août

Chaque semaine, un rendez-vous est fixé avec l'un des films événements du mois prochain. Place donc à Much Loved, le sulfureux long-métrage de Nabil Ayouch.

Marrakech, aujourd'hui. Noha, Randa, Soukaina et Hlima vivent d'amours tarifées. Ce sont des prostituées, des objets de désir. Vivantes et complices, dignes et émancipées, elles surmontent au quotidien la violence d'une société qui les utilise tout en les condamnant.

Pour son septième long-métrage, Nabil Ayouch a décidé de poser sa caméra dans un endroit inattendu et peu exploité par les plateaux de cinéma. En effet, le réalisateur marocain s'est penché sur le quotidien des prostituées, et pour préparer son film, il admet avoir interrogé entre deux-cent et trois-cent travailleuses du sexe au Maroc pour discuter de leur quotidien paradoxalement aussi méconnu que fréquenté. Dans une société dont la devise est "Dieu - Patrie - Roi", il faut dire que le sujet est un brin sensible.

D'ailleurs, après sa projection à Cannes où il était présenté à la Quinzaine des Réalisateurs en mai dernier, une polémique enflammée est née dans le pays d'origine du cinéaste. Résultat : sa diffusion dans les salles obscures marocaines a tout bonnement été interdite, et un procès pour pornographie, attentat à la pudeur et incitation de mineurs à la débauche lui a été intenté par une association.

En France, Much Loved sera bien projeté en salles, mais la crudité non dissimulée de son histoire a conduit à une interdiction aux moins de 12 ans. En revanche, la critique a littéralement embrassé le long-métrage, présenté comme un film qui "pulvérise les tabous" selon Le Journal du Dimanche ou encore "dérangeant, authentique, vibrant et souvent joyeux" pour Le Parisien. Finalement Much Loved est surtout une oeuvre qui ne laisse personne indifférent, détracteurs comme supporters. Pour se faire son propre avis sur la question, rendez-vous dans les salles obscures le 16 septembre prochain.

 
0 commentaire - Rendez-vous le mois prochain... Much Loved
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]