Rendez-vous le mois prochain... Mommy

Rendez-vous le mois prochain... Mommy

Mommy

A lire aussi

publié le 14 septembre

Chaque semaine, un rendez-vous est fixé avec l'un des films événements du mois prochain. Place donc à Mommy , le nouveau long-métrage du prodige Xavier Dolan .

Une veuve mono-parentale hérite de la garde de son fils, un adolescent hyperactif, impulsif et violent. Au coeur de leurs emportements et difficultés, ils tentent de joindre les deux bouts, notamment grâce à l’aide inattendue de l’énigmatique voisine d’en face, Kyla. Tous les trois, ils retrouvent une forme d’équilibre et, bientôt, d’espoir.

Du haut de ses 25 ans et en seulement cinq films, Xavier Dolan s'est imposé comme la voix québécoise de sa génération. Après J'ai tué ma mère , Les Amours Imaginaires , Laurence Anyways et Tom à la ferme , le jeune réalisateur revient en grande pompe avec Mommy, Prix du Jury du dernier Festival de Cannes et considéré par beaucoup comme son oeuvre la plus mature. Très prolifique, le cinéaste ne se repose pas pour autant sur ses lauriers et parvient, à chaque film, à affiner son style tout en se renouvelant. 

En témoigne une nouvelle fois Mommy, véritable claque cinématographique à la fois formelle et émotionnelle. Pour l'occasion, Xavier Dolan retrouve son duo d'actrices fétiches, avec qui il travaille depuis ses débuts : Anne Dorval et Suzanne Clément . Il dirige également pour la seconde fois le jeune Antoine-Olivier Pilon après le clip "College Boy" d'Indochine. Le réalisateur québécois forme ainsi un sublime trio de personnages, subtilement dessinés et interprétés avec une justesse confondante par trois acteurs dont le charisme n'a d'égal que le talent.

Sans tomber dans le cliché ni juger ses héros, Dolan dresse le portrait de trois personnages blessés et perdus dans leur solitude que seule la rencontre semble pouvoir sauver. Tourné en format clip 1:1, Mommy scrute les émotions de son trio vedette au scalpel en s'affranchissant de toute convention formelle et retrouve ainsi une liberté de mise en scène propre à son cinéaste. Le tout porté par une bande originale toujours aussi réjouissante, qui vous permettra même de redécouvrir Céline Dion le temps d'une scène magistrale. En bref, un bijou de cinéma à ne surtout pas rater ! En salles, le 8 octobre prochain. 

Crédit photo : DR

 
0 commentaire - Rendez-vous le mois prochain... Mommy
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]