Rendez-vous le mois prochain... La Grande Muraille

Rendez-vous le mois prochain... La Grande Muraille©Universal Pictures International France, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 11 décembre

Chaque semaine, un rendez-vous est fixé avec l'un des films événements du mois prochain. Place donc à "La Grande Muraille", la nouvelle fresque de Zhang Yimou portée par Matt Damon et Pedro Pascal.

L'ultime combat qu'une faction armée d'élite livre au nom de l'humanité sur les remparts de la muraille la plus célèbre du monde.

Un cinéaste expert

Deux ans après le mélodrame intimiste "Coming Home", Zhang Yimou revient au grand spectacle avec "La Grande Muraille". Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le cinéaste chinois a déjà largement fait ses preuves dans le genre en signant des films aussi acclamés que "Hero", "Le Secret des poignards volants" et "La Cité interdite". Le premier avait même été nommé à l'Oscar du meilleur film étranger en 2004. Connu pour son sens aiguisé de la mise en scène, Zhang Yimou maîtrise parfaitement les scènes d'action à couper le souffle, qu'il alimente généralement de combats magnifiquement chorégraphiés.

Notons que "La Grande Muraille" marque toutefois une grande première dans la carrière du réalisateur puisqu'il n'avait encore jamais dirigé un long-métrage coproduit par un studio US. Et qui dit grosse production américaine, dit têtes d'affiche. En l'occurrence, Zhang Yimou s'est entouré de Matt Damon, Pedro Pascal ("Game of Thrones") et Willem Dafoe. Un trio vedette qui n'a d'ailleurs pas manqué de faire parler de lui.

Une sortie entourée d'un vent de polémique

L'équipe du film a en effet rapidement été accusée de whitewashing, cette fameuse pratique hollywoodienne consistant à engager des acteurs blancs pour incarner des personnages de couleur. En cause, le choix de Matt Damon comme héros d'une histoire entièrement chinoise, bien que purement fictive. Le réalisateur et son comédien ont tour à tour réagi à ce propos, dans l'espoir d'apaiser les esprits. L'interprète de Jason Bourne avait notamment qualifié le cinéaste de "Steven Spielberg chinois" et demandé aux spectateurs d'attendre d'avoir vu le long-métrage avant de juger.

Rendez-vous donc à partir du 11 janvier prochain dans les salles de l'Hexagone pour découvrir les mystères de cette fameuse "Grande Muraille".

 
0 commentaire - Rendez-vous le mois prochain... La Grande Muraille
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]