Rendez-vous le mois prochain... Cinquante Nuances plus sombres

Rendez-vous le mois prochain... Cinquante Nuances plus sombres©Universal Pictures, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 8 janvier

Chaque semaine, un rendez-vous est fixé avec l'un des films événements du mois prochain. Place donc à "Cinquante Nuances plus sombres", la suite très attendue du premier volet inspiré de la saga littéraire à succès de E.L. James.

Dépassée par les sombres secrets de Christian Grey, Anastasia Steele a mis un terme à leur relation pour se consacrer à sa carrière d'éditrice. Mais Grey occupe toujours toutes ses pensées et, lorsqu'il lui propose un nouvel accord, elle ne peut lui résister. Peu à peu, elle découvre le douloureux passé de son sulfureux M. Cinquante Nuances. Tandis que Christian lutte contre ses démons intérieurs, Ana doit prendre la décision la plus importante de sa vie...

Deux ans que les fans attendent leur retour. Et c'est une nouvelle fois à quelques jours de la Saint-Valentin qu'Anastasia Steele et Christian Grey, aka Dakota Johnson et Jamie Dornan, reviennent à l'assaut des salles obscures dans "Cinquante Nuances plus sombres". Cette fois-ci, exit Sam Taylor-Johnson, c'est James Foley qui officiera derrière la caméra après avoir fait ses marques sur le petit écran en réalisant des épisodes de séries à succès telles que "House of Cards" ou "Hannibal". C'est donc sous un tout nouveau jour que s'ouvre le deuxième chapitre de la fameuse trilogie érotique, dont la première aventure avait déjà rapporté plus de 570 millions de dollars dans le monde.

Sexe, mensonges et vieux démons

Si "Cinquante Nuances de Grey" avait globalement ravi les fans des romans d'origine, beaucoup avaient toutefois regretté que le film reste un brin trop timoré à leur goût. Mais au vu des premières images de cette suite, la romance entre le milliardaire et la jeune éditrice s'annonce plus hot que jamais. Leurs étreintes passionnées devront toutefois affronter un certain nombre d'obstacles, notamment issus de la jeunesse de Christian. L'un de ces fantômes du passé sera incarné par Kim Basinger, sex-symbol iconique des années 80, qui promet donc d'apporter pas mal de piment à cette nouvelle aventure.

Le tout bien sûr, dans une tonalité plus sombre, comme l'indique le titre de ce deuxième volet, et au rythme du célèbre Crazy in Love de Beyoncé, revisité cette fois-ci par Miguel. À découvrir en salle le 8 février prochain.

 
0 commentaire - Rendez-vous le mois prochain... Cinquante Nuances plus sombres
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]