Rendez-vous le mois prochain... Chappie

Rendez-vous le mois prochain... Chappie

Chappie

A lire aussi

publié le 1 février

Chaque semaine, un rendez-vous est fixé avec l'un des films évènements du mois prochain. Place donc à Chappie, la troisième réalisation de Neil Blomkamp.

Chaque enfant qui vient au monde est une promesse d’avenir, et c’est encore plus vrai pour Chappie. Il est incroyablement doué. C’est un véritable prodige. Comme tous les enfants, Chappie va subir l’influence de son entourage – parfois en bien, parfois en mal. Pour faire son chemin dans le monde et trouver sa place, il devra se fier à son instinct, à son cœur, à son âme. Mais Chappie est différent. C’est un robot. Le premier robot doué de la faculté de penser et de ressentir par lui-même. C’est une idée dangereuse – et un défi que Chappie va devoir relever face à ceux qui sont prêts à tout pour qu’il soit le premier et le dernier de son espèce.

Après Elysium et District 9, Neil Blomkamp revient au pas de charge avec l'histoire d'un robot pas comme les autres. Avec cette nouvelle réalisation d'anticipation, le réalisateur propose une oeuvre visionnaire que l'on peut comparer à Wall-E ou encore I, Robot. Dans notre société entourée de technologies toutes plus développées les unes que les autres, la question de l'humanisation des robots prend de plus en plus de place au cinéma et à la télévision, et mérite donc d'être soulevée.

Pour cette oeuvre bouleversante, Neil Blomkamp s'est entouré de Sharlto Copley, un visage qu'il ne connaît que trop bien pour l'avoir déjà dirigé dans ses deux précédents longs-métrages. L'acteur prête ici sa voix et sa gestuelle au robot Chappie, grâce à la performance-capture, procédé chéri d'un certain Andy Serkis. Il fait face à Hugh Jackman, choisi pour camper un personnage opposé à la présence des robots, ou encore à Sigourney Weaver et Dev Patel, jeune héros de Slumdog Millionaire.

Ce nouveau long-métrage est la promesse d'un univers graphique exceptionnel ancré dans une réalité sociale et politique futuriste propre à Blomkamp. Alors si vous avez aimé les premiers films du réalisateur sud-africain, rendez-vous en salles le 4 mars prochain pour découvrir Chappie.

Crédit photo : DR

 
0 commentaire - Rendez-vous le mois prochain... Chappie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]