Rendez-vous le mois prochain... À la poursuite de demain

Rendez-vous le mois prochain... À la poursuite de demain©DR, DR
A lire aussi

Hawoly Ba, publié le 12 avril

Chaque semaine, un rendez-vous est fixé avec l'un des films événements du mois prochain. Place donc à À la poursuite de demain, nouvelle production issue des studios Disney.

Casey, une adolescente brillante et optimiste, douée d'une grande curiosité scientifique et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s'embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d'un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l'espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune... Ce qu'ils y feront changera à jamais la face du monde... et leur propre destin !

Après avoir porté Ratatouille vers les sommets du box-office pour Pixar, Brad Bird est une nouvelle fois sollicité par les studios Disney. Avec À la poursuite de demain, il propose une aventure au coeur d'un pays mystérieux avec le sens de la mise en scène qu'on lui connaît. Au casting, on retrouve Britt Robertson, une jeune actrice qui gravit rapidement les échelons d'Hollywood, et vue dernièrement dans la série Under The Dome, adaptée d'un roman de Stephen King. À ses côtés, c'est le non moins connu George Clooney qui fera office de compagnon de route et de savoir. Hugh Laurie, l'interprète de l'acariâtre Docteur House, se glissera quant à lui dans la peau du méchant David Nix.

Il faut quand même dire que la promotion fantôme de Disney a laissé planner un voile de mystère sur le film pendant si longtemps qu'il était assez compliqué d'imaginer ce à quoi l'on devait s'attendre. Malgré la très bonne bande-annonce qui pourrait donner à certains l'envie de suivre cette aventure fantastique, le public manque légèrement de détails et de teasing.

Toutefois, une chose est sûre : avec Damon Lindelof, le créateur de la série Lost, aux commandes, le film promet son lot de suspense et de mystères ingénieusement injectés à son récit. Un gage de qualité qui devrait aider À la poursuite de demain à ne pas finir comme John Carter, la franchise avortée de Disney, ou dans le même genre, comme Jupiter : le destin de l'Univers, que les spectateurs ont complètement boudé. Pour découvrir cette nouvelle production Disney, rendez-vous dans les salles obscures le 20 mai prochain.

 
0 commentaire - Rendez-vous le mois prochain... À la poursuite de demain
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]