"Les castings, c'est accepter de se foutre à poil", selon Juliette Binoche

"Les castings, c'est accepter de se foutre à poil", selon Juliette Binoche©JACOVIDES-BORDE-MOREAU, BestImage
A lire aussi

Clement Caillive, publié le 10 juillet

L'actrice de 53 ans sera de retour sur les planches dès le 23 juillet 2017 pour le 71e Festival d'Avignon. À cette occasion, elle s'est confiée au magazine Madame Figaro afin de parler de ce nouveau projet... ainsi que de ses débuts au cinéma.

Juliette Binoche s'est rappelée des moments les plus extrêmes de sa carrière d'actrice dans les colonnes de Madame Figaro. "Il me semble que cela a été les deux ans de castings à mes débuts.Les castings, c'est accepter de se faire humilier, de se foutre à poil quand vous le demande", a-t-elle confié sur ses premières expériences. Avant d'ajouter : "C'est comme ça que cela se passait, en tout cas quand j'ai débuté, c'était le milieu des années 1980, quand on demandait beaucoup aux actrices de tourner nue."

Un rêve omniprésent

Malgré cela, elle avoue ne jamais s'être sentie "réduite" par cette manière de passer des auditions à cette époque. En effet, la comédienne n'avait alors qu'un objectif en tête, celui de réussir. "Mon but était plus loin et mon rêve plus beau, plus grand. Plus tard, on découvre aussi que l'abnégation est nécessaire pour se mettre au service d'un personnage et d'un film", déclare-t-elle ainsi au magazine.

Son expérience l'a également aidée à ouvrir les yeux sur le cinéma et sur ses émotions en tant qu'actrice. "Être acteur, c'est se soustraire. C'est ce que j'ai découvert dans la longue épreuve qu'a constituée le tournage des 'Amants du Pont-Neuf', qui m'a permis de voir à quel point j'étais forte et fragile", a conclu celle qui jouera Barbara dans la pièce "Vaille que vivre", du 23 au 26 juillet prochain.

 
31 commentaires - "Les castings, c'est accepter de se foutre à poil", selon Juliette Binoche
  • avatar
    kazounet -

    c'est dommage que tu n'aimes pas ça ! parce que tu es très belle, beaucoup de charme, tous les hommes te désirent. Imagine un super tableau, qu'un seul homme aurait le droit d'admirer: quel gâchis ! Une belle femme est une oeuvre d'art, elle se doit de se faire admirer. Ce qui est dommage, aujourd'hui, les scènes, de nu et de sexe, sont assez vulgaire, Nous sommes chez magdo... toi, ma belle, mets toi à poil et reste féminine.

  • avatar
    Rastapopoulos -

    Elle a vite compris pour amasser du pognon !

  • avatar
    Francelor -

    Ce qu'elle oublie de dire que le chèque apres un tournage est avec 5 zéros,donc pour ce fric le travail qu'on leur demmande n'est pas caissière à Auchan ,carf ,champ ,hier j'entendais Berlean dire que son dernier film lui a rapporté que 45000euros,son producteur Patrick chaînais n'avait plus asse d'argent ,mais bizarre ce dernier a fait un bénéfice net en 2016 2017de 245000000deuros,trouvez l'erreur,et l'on nous dit qu'une journée de tournage est 1000 euros pour huit heure de travail,pour un acteur de plus belle la vie le cachet d une journée et de mille euros,et pour un secon rôle quatre cents euro,avous de voir,ces pauvres pleureurs me font mal.

  • avatar
    maeckel10 -

    Emmanchez moi tout ca !!! LOL .

    avatar
    herminia -

    vous etes vulgaire et completement ridicule je vous rassure cela ne tue pas

  • avatar
    Francelor -

    Aujourd'hui pour réussir au cinéma ou à la TV il faut être le fils ou la fille de,et en plus la plupart sont nul.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]