Quentin Tarantino, un "tyran" selon Jamie Foxx

Quentin Tarantino, un "tyran" selon Jamie Foxx©The Weinstein Company, DR
A lire aussi

Jessica Rat, publié le 1 juin

Alors qu'il participait récemment à l'émission radio américaine de Howard Stern, l'acteur de "Django Unchained" a notamment évoqué son expérience auprès de l'illustre réalisateur du western moderne.

"Je commençais seulement à apprendre à connaître Quentin Tarantino", lance Jamie Foxx, avant d'affirmer : "C'était un tyran." "Ne fout pas en l'air mon film", tel était le credo du cinéaste, dont on connaît effectivement l'exigence pour le détail. "Le premier jour des répétitions, je lis mon texte (...) et il me dit : 'Est-ce que je peux te parler une seconde ? Ferme la porte'", poursuit l'acteur. Et de se mettre à imiter, plutôt bien, le réalisateur : "Qu'est-ce que c'est que ce bordel ? (...) Je savais que j'allais avoir ce problème. Écoute, toute cette merde... il faut que tu sois un putain d'esclave, d'accord ?"

"Arrête cette merde"

Quentin Tarantino lui reprochait effectivement d'avoir une attitude trop "cool" par rapport au personnage qu'il devait incarner - l'iconique Django. "Il n'est pas cool, c'est un putain d'esclave ! Il ne sait pas lire. Toi tu viens avec ton putain de sac Louis (Vuitton, ndlr) et ta putain de Range Rover. (...) C'est un putain d'esclave. Et après, après, il devient un héros. Mais arrête cette merde", poursuit Jamie Foxx, toujours sur le ton du cinéaste.

Des regrets ? Loin de là. L'acteur oscarisé assure par ailleurs que c'est justement ce sens de la précision qu'un comédien recherche auprès d'un réalisateur. Et lorsque l'animateur radio lui demande s'il serait prêt à retravailler avec Quentin Tarantino, il répond sans l'ombre d'un doute : "1000 fois."

 
0 commentaire - Quentin Tarantino, un "tyran" selon Jamie Foxx
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]