Quand Wong Kar-wai s'attaque au kung-fu...

Quand Wong Kar-wai s'attaque au kung-fu...

The Grandmaster

A lire aussi

publié le 15 avril

Six ans après l'accueil mitigé de My Blueberry Nights , Wong Kar-wai revient sous le feu des projecteurs avec The Grandmaster , qui sort ce mercredi en salles. À travers une grande fresque sur les arts-martiaux, le cinéaste signe un biopic d'Ip Man, connu pour avoir été le mentor de Bruce Lee et maître chinois du Wing Chun, l'une des branches du kung-fu les plus pratiquées au monde.

Le film débute en 1936, alors que le grand maître Baosen cherche son successeur. Pour sa cérémonie d'adieux, il se rend à Foshan avec sa fille Gong-Er, elle-même maître du kung-fu. Rapidement, Ip Man, venu affronter les grands maîtres du sud, tombe sous le charme de Gong-Er. Présenté en ouverture de Berlin, The Grandmaster a mis plus de dix ans à se concrétiser et marque la septième collaboration entre Wong Kar-wai et Tony Leung , son acteur fétiche.

Très soucieux de l'esthétique de son film, le cinéaste s'est entouré de Woo-Ping Yuen, un grand maître d'arts martiaux chinois qui a, entre autres, travaillé sur Matrix , Tigre et Dragon ou encore Kill Bill , pour chorégraphier les combats. D'ores et déjà annoncé comme un poème visuel fascinant, The Grandmaster s'ouvre notamment sur une séquence magistrale de combat sous la pluie, qui a nécessité un mois de tournage à raison de 15 heures de travail tous les jours. À découvrir dès ce mercredi dans les salles obscures.

 
0 commentaire - Quand Wong Kar-wai s'attaque au kung-fu...
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]