Prince of Texas : une comédie intimiste pour un savoureux duo d'acteurs

Prince of Texas : une comédie intimiste pour un savoureux duo d'acteurs

Prince of Texas

A lire aussi

publié le 30 octobre

Connu pour ses comédies commerciales (Votre Majesté , Baby-sitter malgré lui ) et pour sa participation à la série Kenny Powers, David Gordon Green revient cette semaine avec son nouveau long-métrage, Prince of Texas , une comédie dramatique portée par Emile Hirsch et Paul Rudd .

David et Lance passent l'été 1988 loin de leur ville sur des routes perdues, à refaire l'asphalte endommagée par le feu. Durant leur labeur, les deux employés d'autoroute s'échangent des confidences. L'un ne pense qu'à retrouver sa jeune épouse tandis que l'autre rêve de courir les filles. Déjà largement acclamé à Sundance, Prince of Texas a également offert à David Gordon Green l'Ours d'Argent du meilleur réalisateur à Berlin. Ce remake du film islandais Either Way - inédit en France - marque le retour du cinéaste au cinéma indépendant, qu'il avait délaissé au profit des studios ces dernières années.

Tourné en seize jours seulement dans une forêt américaine dévastée par un incendie peu avant le tournage, Prince of Texas est avant tout un film d'acteurs, comme l'explique lui-même le cinéaste aux Cahiers du Cinéma : "Je n'aime pas amener le scénario sur le tournage, je laisse les acteurs l'utiliser comme ils l'entendent. [...] Le relation entre les deux personnages est toujours importante au cinéma, mais ici on se focalise uniquement là-dessus, de la manière la plus pure possible. [...] J'aime les moments de dialogue où je n'ai pas à interférer avec le jeu. Pas d'effets de caméra, pas de musique, juste deux acteurs en train de jouer".

"Avec Prince of Texas, il n'y a aucun enjeu d'argent. Tout ce qui est dans le film y est parce que je l'ai voulu, sans penser au box-office", poursuit Gordon Green, visiblement fier du film qu'il considère "comme son bébé". Et à en croire les critiques, le résultat est effectivement à la hauteur : poétique et plein d'humour, Prince of Texas pose un regard intimiste et juste sur deux personnages en quête d'eux-mêmes. En salle ce mercredi.

 
0 commentaire - Prince of Texas : une comédie intimiste pour un savoureux duo d'acteurs
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]