Pour Jared Leto, une star gay n'a pas les mêmes opportunités qu'une hétéro

Pour Jared Leto, une star gay n'a pas les mêmes opportunités qu'une hétéro©Van Tine Dennis, Abaca
A lire aussi

Marine de Guilhermier, publié le 8 août

Actuellement à l'affiche de "Suicide Squad" dans la peau du Joker, Jared Leto pose en couverture du dernier numéro de GQ Style. Au cours de son interview pour le célèbre magazine, le comédien évoque l'industrie hollywoodienne et donne son point de vue sur les têtes d'affiche gay.

À l'aise dans sa tête et dans son corps, Jared Leto a beau être hétérosexuel, il a déjà joué à plusieurs reprises des personnages homosexuels au cours de sa carrière. On se souvient notamment de son rôle d'Héphaestion, amant d'Alexandre dans le biopic d'Oliver Stone, ou de sa prestation, récompensée d'un Oscar, en travesti gay atteint du SIDA dans "Dallas Buyers Club".

Le journaliste de GQ a profité de son entrevue avec le comédien pour lui demander s'il pensait qu'Hollywood était enfin prêt à accueillir une tête d'affiche ouvertement gay. "Je pense. Enfin, j'espère", répond-il avant de mesurer ses propos : "Je ne pense définitivement pas qu'une tête d'affiche masculine gay aurait les mêmes opportunités qu'un homme hétéro. Je ne le pense pas. Pas une seule seconde. Je ne sais pas si c'est offensant ou pas mais c'est mon point de vue aujourd'hui". Désabusé, Leto continue : "Cela ne devrait pas être ainsi. Je ne pense pas que vous auriez autant d'opportunités. Et je pense qu'on peut aussi dire ça des minorités...". Puis, il conclut : "Je pense que c'est encore un business très conservateur". Un triste constat probablement juste quand on voit qu'aucune grande star de cinéma n'est (ouvertement) gay.

Un acteur au physique androgyne

D'autre part, depuis ses débuts, Jared Leto est considéré comme un sex-symbol. Pourtant, le comédien et chanteur ne correspond pas, a priori, à l'image de "l'homme viril" tel que l'envisage généralement la société. L'acteur de "Requiem for a Dream" ne renie d'ailleurs pas son image androgyne, au contraire. À ce sujet, il déclare : "Nous sommes dans une époque très intéressante, où les gens explorent toutes sortes de notions d'identité, pas juste la masculinité ou la féminité. Peut-être que c'est un nouveau paradigme. Je trouve ça super. (...) Pour ma part, je n'ai jamais eu d'idée spécifique de la masculinité. Je crois que c'est bien d'être toi-même, avec tout ce que ça inclut, tout simplement. Clairement, je n'ai jamais eu la sensation de devoir adopter une certaine apparence".

 
0 commentaire - Pour Jared Leto, une star gay n'a pas les mêmes opportunités qu'une hétéro
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]