Pio Marmaï, figure emblématique du cinéma d'auteur français

Pio Marmaï, figure emblématique du cinéma d'auteur français

Pio Marmai

A lire aussi

publié le 5 septembre

Après avoir débuté sa carrière sur les planches, Pio Marmaï décroche son premier rôle au cinéma en 2007 dans Didine avec Géraldine Pailhas et Christopher Thompson . Mais c'est l'année suivante qu'il se fait véritablement remarquer en incarnant l'un des deux grands frères de Deborah François dans Le premier jour du reste de ta vie de Rémi Bezançon . Une performance qui lui vaut notamment d'être nommé au César du Meilleur Espoir Masculin.

Dès lors, il enchaîne les rôles et tend à fuir le cinéma commercial, en rejoignant des projets souvent assez confidentiels. On le voit ainsi dans Contre toi avec Kristin Scott Thomas , Bazar face à Bernadette Lafont , D'amour et d'eau fraîche au côté d'Anaïs Demoustier ou plus récemment dans Les nuits avec Théodore de Sébastien Betbeder . Cette semaine, il revient à l'affiche du premier long-métrage de Nicolas Mercier , Grand Départ. Il y incarne Romain, un jeune homme à l'aube de la trentaine, décidant d'enfin faire face à un père atteint de folie neurodégénérative et à un frère cyclothymique en assumant pleinement sa "normalité".

Face à Eddy Mitchell et Jérémie Elkaïm , Pio Marmaï réalise une nouvelle fois une très belle prestation et confirme son goût pour un cinéma dit d'auteur. "Je reste sensible aux premiers longs : ce sont de belles aventures, un moment où les metteurs en scène s'investissent énormément. Ils savent qu'ils ne doivent pas rater le coche, ils mettent toutes leurs tripes dans leur scénario", explique-t-il notamment quant à son envie de rejoindre le projet. Grand Départ est actuellement en salles.

 
0 commentaire - Pio Marmaï, figure emblématique du cinéma d'auteur français
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]