Pauline détective… Secrets de tournage

Pauline détective… Secrets de tournage

Tous les secrets du film Pauline détective

A lire aussi

publié le 5 octobre

Le film Pauline détective de Marc Fitoussi est l’une des sorties les plus attendues de la semaine. En attendant de vous rendre dans les salles obscures, voici quelques secrets de tournage.

- Un hommage aux romans de la Bibliothèque rose et verte : le réalisateur Marc Fitoussi a lu, dès son plus jeune âge, les aventures du Club des cinq ou de Fantômette. Pour faire Pauline détective , il a ainsi voulu reprendre les éléments ludiques de ces comédies policières à succès.

- La musique digne des plus grands films des années 60 : le réalisateur a voulu rendre hommage aux compositeurs italiens des grands westerns de l’époque, type Ennio Morricone. Pour appuyer l’ambiance vintage du film, il a ainsi fait appel à des musiciens issus de la scène actuelle, Tim Gane et Sean O'Hagan. Les cuivres et les cordes sont très présentes tout au long au film.

- Les retrouvailles entre Sandrine Kiberlain et Marc Fitoussi : l’actrice et le cinéaste se sont rencontrés lors du film La Vie d’artiste (2007). Le désir du réalisateur de travailler avec elle était grand. « Je voulais lui offrir un rôle taillé sur mesure, dans lequel elle pourrait débiter de la logorrhée au kilomètre. Sandrine a l’art de faire résonner toutes les nuances d’une réplique, d’en faire cingler l’ironie ou d’en exalter la saveur, mais avec une fluidité très naturelle. »

- Une suite possible : comme OSS 117, Pauline Détective pourrait connaître un deuxième volet. Fitoussi a, en tous cas, construit l’histoire comme un feuilleton.

 
0 commentaire - Pauline détective… Secrets de tournage
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]