Paul Thomas Anderson, cinéaste sans fautes ?

Paul Thomas Anderson, cinéaste sans fautes ?

affiche the master paul thomas anderson

A lire aussi

publié le 8 janvier

Alors que The Master sortira dans l'Hexagone ce mercredi 9 janvier, les cinéphiles du monde entier l'imaginent déjà repartir chargé de plusieurs statuettes lors de la 85è cérémonie des Oscars, le 24 février prochain.

Il faut dire que Paul Thomas Anderson, son réalisateur, est un habitué des récompenses et en compte déjà deux à son actif pour son nouveau long-métrage : le Prix du meilleur réalisateur au Los Angeles Film Critics Association Awards et le Lion d'argent (Prix de la mise en scène) reçu à l'occasion de la Mostra de Venise 2012. Mais ce n'est pas tout ! Largement acclamé par la critique internationale à chaque nouveau film, Paul Thomas Anderson peut jusqu'à présent se prévaloir d'un parcours sans fautes.

Hard Eight (1996), son premier long, est présenté en compétition lors du 22è Festival du cinéma américain de Deauville. En 2000, il remporte l'Ours d'Or de la 50è Berlinale avec Magnolia. En 2002, c'est au Festival de Cannes qu'est consacré son nouveau film, Punch-Drunk-Love - Ivre d'Amour avec le Prix de la Mise en Scène. En 2007 de nouveau, les critiques encensent There Will Be Blood , son épopée sur l'Amérique du XIXè siècle, qui repart avec un nouvel Ours d'Or, mais toujours sans Oscar... The Master parviendra-t-il a combler ce manque ?

 
0 commentaire - Paul Thomas Anderson, cinéaste sans fautes ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]