Paperboy, autopsie d’un film qui a divisé le festival de Cannes

Paperboy, autopsie d’un film qui a divisé le festival de Cannes

Paperboy

A lire aussi

publié le 16 octobre

Chaque année, le festival de Cannes connaît son lot de polémiques en tous genres. C’est presque devenu un passage obligé. L’an passé, Lars Von Trier avait fait sensation avec son humour plus que douteux au sujet d’Hitler, passant alors du statut d’invité de choix à celui de persona non grata. En mai dernier, c’est Paperboy , le dernier film de Lee Daniels (Precious ) qui a secoué tout le gratin, pourtant admiratif de la performance de Nicole Kidman .

La raison de cet émoi ? Un certain nombre de scènes particulièrement sulfureuses telles Nicole Kidman urinant sur Zac Efron ou Matthew McConaughey se faisant sodomiser. Alors que le film sortira en salles ce mercredi 17 octobre, il est légitime de se demander si tout ce tapage aura une quelconque influence sur le public. Pour tenter d’y voir plus clair, un petit retour dans le passé s’impose.

Basic Instinct , Irréversible , Farenheit 9/11, Antichrist … Nombreux sont les films à avoir divisé le public cannois. Et s’il reste difficile de démontrer un réel impact de la polémique qu’ils ont suscitée sur leur succès en salles, il semble malgré tout qu’elle permette d’attirer un certain nombre de curieux, désireux de se faire leur propre opinion sur le film qui a défié la chronique. Verdict d’ici quelques jours pour le trio Kidman-McConaughey-Efron. Et vous, irez-vous voir Paperboy  ?

 
0 commentaire - Paperboy, autopsie d’un film qui a divisé le festival de Cannes
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]