Oscars 2016 : Sylvester Stallone a failli boycotter la cérémonie

Oscars 2016 : Sylvester Stallone a failli boycotter la cérémonie©Abaca
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 9 février

Si beaucoup l'annoncent déjà lauréat du prochain Oscar du meilleur acteur dans un second rôle pour Creed - L'Héritage de Rocky Balboa, Sylvester Stallone a pourtant hésité à assister à la cérémonie qui se déroulera à la fin du mois. La star a en effet failli boycotter cette 88ème édition des Oscars en réaction à la polémique sur le manque de diversité au sein des nominations.

C'est à l'occasion du fameux déjeuner des nommés qui s'est tenu ce lundi à Los Angeles que Sylvester Stallone a fait part de son hésitation, alors qu'il souhaitait apporter son soutien à Ryan Coogler et à Michael B. Jordan, le cinéaste et l'acteur vedette du long-métrage, tous deux afro-américains et absents des nominations. Sly raconte : "Je me souviens avoir parlé avec Ryan Coogler quand la polémique à commencé et je lui ai demandé : 'Comment veux-tu gérer ça ?' Parce que pour moi, c'est grâce à lui que j'en suis là. Je lui ai dit : 'Si tu ne veux pas que j'y aille, je n'y vais pas'. Ce à quoi il a répondu qu'il voulait que j'y aille. Voilà quel genre de mec c'est. Il voulait que j'y aille pour représenter le film".

Sylvester Stallone sera donc finalement bien de la partie le 28 février prochain, contrairement à Spike Lee, Will Smith et son épouse Jada Pinkett-Smith, qui ont tous trois rapidement annoncé leur refus de participer à l'événement cette année. L'interprète de Rocky a néanmoins tenu à saluer les quelques mesures prises peu après le début de la polémique par l'Académie des Oscars pour tenter d'ouvrir la cérémonie vers plus de diversité : "Il y a une loi universelle de l'existence. Soit on s'adapte, soit on disparaît. Adapter et évoluer étaient définitivement nécessaire". Voilà qui a donc le mérite d'être clair.

Rappelons enfin que pour repartir avec la prestigieuse statuette sous le bras, Sly devra s'imposer face à Christian Bale, Tom Hardy, Mark Ruffalo et Mark Rylance. Le mois dernier, il remportait le premier Golden Globe de sa carrière près de 40 ans après y avoir été nommé pour ses débuts dans Rocky.

 
0 commentaire - Oscars 2016 : Sylvester Stallone a failli boycotter la cérémonie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]