Oscars 2016 : premiers pronostics

Oscars 2016 : premiers pronostics©Abaca
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 3 janvier

À dix jours seulement de l'annonce des nominations de la 88ème cérémonie des Oscars, les rumeurs se bousculent quant aux futurs heureux lauréats de ce début d'année 2016. Leonardo DiCaprio remportera-t-il enfin la prestigieuse statuette ? Alejandro Gonzalez Inarritu sera-t-il de nouveau sacré après le triomphe de Birdman l'an dernier ? L'heure est aux premiers pronostics pour les récompenses principales.

Spotlight, grand favori ?

Alors qu'il ne sortira chez nous que le 27 janvier prochain, Spotlight de Tom McCarthy pourrait bien créer l'événement à la fin du mois de février. Déjà acclamé ici et là, le thriller retraçant la révélation par le Boston Globe du scandale des abus sexuels perpétrés et tus au sein de l'Église Catholique, s'annonce comme l'un des challengers les plus redoutables de cette saison des récompenses. En témoigne notamment ses nominations dans trois des catégories phares des prochains Golden Globes : meilleur film, meilleur réalisateur et meilleur scénario. Spotlight semble ainsi grand favori pour repartir du Dolby Theatre avec l'Oscar du meilleur film sous le bras, mais pas seulement. Il n'est pas rare en effet que le vainqueur du titre suprême soit également auréolé du prix du meilleur réalisateur, comme ce fût notamment le cas pour Birdman l'an dernier. À moins bien sûr, que Tom McCarthy ne se fasse rafler la statuette par George Miller, qui a largement conquis la planète cinéma par sa mise en scène frénétique de Mad Max : Fury Road en mai 2015.

Leonardo DiCaprio vs Eddie Redmayne

L'une des catégories les plus disputées et commentées sera sans aucun doute et comme souvent celle du meilleur acteur. Avec cette éternelle question : Leonardo DiCaprio montera-t-il enfin sur scène récupérer son trophée tant mérité ? Tout le monde en rêve, mais la tâche ne sera pas si facile pour autant. Car l'acteur, malgré toute l'énergie qu'il semble avoir mis dans son rôle de trappeur vengeur de The Revenant, risque de se frotter à des concurrents de taille, parmi lesquels le très coté Eddie Redmayne. Déjà lauréat de l'Oscar du meilleur acteur l'an dernier pour Une merveilleuse histoire du temps, le Britannique a également de grandes chances de l'emporter une seconde fois cette année pour sa prestation dans The Danish Girl. Un doublet qui ne s'est pas produit depuis les victoires consécutives de Tom Hanks en 1994 puis 1995 pour Philadelphia et Forrest Gump.

Brie Larson au-dessus du lot ?

Auréolé en septembre dernier à Toronto, Room avec Brie Larson est l'un des films quasi assurés de figurer dans la liste des nominations aux prochains Oscars. Et ce, notamment grâce à la performance de son actrice vedette. Face à elle, on retrouvera très probablement Jennifer Lawrence et Cate Blanchett, toutes deux déjà couronnées, ainsi qu'une Rooney Mara fraîchement sacrée d'un prix d'interprétation à Cannes. Pourtant, c'est bien Brie Larson qui risque de tirer son épingle du jeu cette année tant sa prestation semble avoir scotché tous ceux qui ont déjà eu la chance de découvrir le film.

Et de trois pour Tarantino ?

Côté scénario, la compétition reste assez ouverte. Et si l'Académie remettait à Quentin Tarantino son troisième Oscar pour Les Huit salopards ? Le cinéaste confiait justement il y a peu désirer "recevoir plus de statuettes pour (ses) scénarios originaux que n'importe qui" après en avoir déjà gagné deux pour Pulp Fiction et Django Unchained. On peut aussi imaginer les frères Coen être récompensés pour leur script du Pont des espions, ou Vice Versa venir tenter sa chance sept ans après la dernière citation des studios Pixar dans cette catégorie.

Vice Versa imbattable ?

L'Oscar du meilleur film d'animation peut-il vraiment échapper à la dernière production Pixar, qui a bouleversé petits et grands à travers le monde ? Shaun le mouton, des studios Aardman, reste lui-aussi une pépite du genre et devrait participer à la course au trophée, mais on ne voit pas, en toute franchise, un autre film que Vice Versa l'emporter.

Et la France dans tout ça ?

Les couleurs tricolores devraient logiquement être représentées cette année via Mustang dans la catégorie du meilleur film en langue étrangère. Mais si le drame de Deniz Gamze Ergüven a bel et bien ses chances de repartir avec une statuette dans les valises, il devra néanmoins s'imposer face au Fils de Saul de Laszlo Nemes, Grand Prix du dernier Festival de Cannes, et sérieux candidat au titre.

 
0 commentaire - Oscars 2016 : premiers pronostics
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]