Only God Forgives : Ségolène Royal accuse Aurélie Filippetti

Only God Forgives : Ségolène Royal accuse Aurélie Filippetti

Only God Forgives

A lire aussi

publié le 4 juin

Only God Forgives , le nouveau film ultra-violent de Nicolas Winding-Refn porté par Ryan Gosling et actuellement en salles, est à l'origine d'un différend entre Ségolène Royal et Aurélie Filippetti. 

La présidente de la région Poitou-Charentes, invitée ce dimanche sur France 5, a en effet mis en cause la ministre de la culture au sujet de la classification du film. "Je regrette qu'Aurélie Filippetti ait fait déclasser un film ultra-violent, qui était interdit aux moins de 16 ans [...] sous la pression des producteurs", s'est ainsi indignée Ségolène Royal, avant de poursuivre : "si les producteurs veulent des films toutes familles, qu'ils fassent des films visibles par toutes les familles. [...] On ne peut pas à la fois faire des bénéfices liés à des films familiaux et en même temps polluer les jeunes avec des scènes d'extrême violence. [...] On a pas le droit de faire des choses pareilles et maintenant, c'est interdit aux moins de 12 ans !"

La rue de Valois a aussitôt tenu à "rectifier certaines inexactitudes", expliquant que "la ministre n'est en l'occurence aucunement intervenue pour faire changer le visa donné par l'assemblée plénière de la Commission de classification des oeuvres cinématographiques le 23 avril lors du premier examen", tout en précisant : "elle a simplement demandé un second visionnage, comme le décret l'y autorise, à la suite du recours du distributeur du film qui contestait le premier avis d'une interdiction aux mineurs de moins de seize ans avec avertissement". Tout est dit..

 
0 commentaire - Only God Forgives : Ségolène Royal accuse Aurélie Filippetti
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]