On a vu, on a aimé : trente minutes d'extraits d'Agents très spéciaux

On a vu, on a aimé : trente minutes d'extraits d'Agents très spéciaux©2014 Warner Bros. Entertainment Inc. and Ratpac-Dune Entertainment LLC, DR
A lire aussi

Hawoly Ba, publié le 30 juillet

Alors qu'il tourne discrètement son prochain film, King Arthur avec Charlie Hunnam, le réalisateur britannique Guy Ritchie propose cette année la comédie d'espionnage Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E. Et l'affiche du film est très belle : Henry Cavill, Armie Hammer et Alicia Vikander forment un trio de charme et de choc. Nous avons pu découvrir trente minutes d'extraits et nous vous expliquons pourquoi le film est à ne pas louper.

Au début des années 60, en pleine guerre froide, le film retrace l'histoire de l'agent de la CIA Solo et de l'agent du KGB Kuryakin. Contraints de laisser de côté leur antagonisme ancestral, les deux hommes s'engagent dans une mission conjointe : mettre hors d'état de nuire une organisation criminelle internationale. Pour l'heure, Solo et Kuryakin n'ont qu'une piste : le contact de la fille d'un scientifique allemand porté disparu, le seul à même d'infiltrer l'organisation criminelle.

Dans la peau de l'agent russe Kuryakin, Armie Hammer allie l'efficacité, dans un rôle très tourné vers l'action, mais aussi l'humour dans sa capacité à se glisser dans la peau d'un autre et à maîtriser son côté forte tête. À ses côtés, la talentueuse et très demandée Alicia Vikander joue le rôle de Gaby Teller, obligée de se faire passer pour la parfaite et discrète épouse de l'agent du KGB quand elle est en en réalité elle aussi très à l'aise dans l'affrontement. Enfin, Henry Cavill qui troque les collants de Superman contre un costume très classe, incarne Solo, le dernier membre de ce trio compliqué, doué et en même temps fun.

Des quelques scènes que l'on a pu voir, on ne peut justement pas dire que le côté comédie ait été complètement englouti par le genre de l'espionnage. Guy Ritchie réussit à faire aussi bien que Matthew Vaughn et son Kingsman : Services secrets en racontant une histoire intéressante, drôle et haletante à la fois. Enfin, on ne peut pas conclure sans parler de la sublime photographie signée John Mathieson qui apporte un côté rétro nécessaire et agréable à l'oeil.

Prévu dans les salles françaises le 16 septembre prochain, Agents très spéciaux - Code U.N.C.L.E, avec son titre à rallonge, nous a donc laissé une très bonne impression. Un excellent avant-goût teinté d'humour, d'action et d'une jolie dose de romance qui nous pousse logiquement à vous recommander de courir en salles le jour de sa sortie.

 
0 commentaire - On a vu, on a aimé : trente minutes d'extraits d'Agents très spéciaux
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]