On a vu, on a aimé : Star Wars VII, le début d'une nouvelle trilogie déjà culte

On a vu, on a aimé : Star Wars VII, le début d'une nouvelle trilogie déjà culte©Allocine
A lire aussi

Roxane Centola, publié le 16 décembre

C'est LE film que tout le monde attend depuis des semaines. Il a été tellement discuté, teasé, placardé à droite et à gauche de notre supermarché à la salle de bains (qui n'a pas sa brosse à dents BB8 ?), que l'on a presque l'impression de l'avoir déjà vu. Sauf que non : avant d'arriver dans la salle de cinéma, de se retrouver dans le noir et d'entendre raisonner cette musique que l'on connaît tant ("tu-tu-tutututu-tuuuu..."), on ne sait rien. Le film sera-t-il réussi ? L'intrigue assez forte ? Les acteurs assez bons ? On vous dit tout (sans spoilers) !

"Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine..." C'est par ces mots, indissociables de Star Wars, que s'ouvre ce nouvel épisode. Un premier clin d'oeil qui nous plonge instantanément dans l'univers de la saga. Car oui, tout est là : l'ambiance, les images, le son, la réalisation, on a l'impression de faire un saut dans passé, dans un monde qui n'a pas pris une ride. La seule différence ? Cette fois, l'héroïne est une fille et c'est tant mieux.

Un film abordable, pour les fans comme les néophytes

Vous n'avez jamais vu un seul des longs-métrages de la saga, que ce soit de la première ou de la seconde trilogie ? Ce n'est pas grave ! Bien-sûr, il y a de nombreuses références aux précédents volets (que ce soit dans l'intrigue, les plans ou les personnages), mais cet opus installe une nouvelle histoire, indépendante de ce que l'on a pu voir jusqu'à présent. Une nouvelle génération de personnages est introduite avec talent et promet une nouvelle épopée passionnante. Les fans frétilleront sur les références lorsque les néophytes découvriront avec émotion les petits bruits que font les droïdes.

De l'humour, de l'action et... de la romance !

On retrouve dans Le réveil de la force, ce qui a rendu les premiers épisodes si cultes. Car il s'agit avant tout d'une histoire d'amitié, où la famille et les sentiments (aussi extrêmes qu'ils puissent être, allant de l'amour à la haine en un clin d'oeil), sont au coeur de tout. L'humour est subtil, l'action intense et les sabres lasers bien présents. Comme dans les précédents épisodes, l'ensemble est saupoudré d'un peu de romance... L'argument parfait pour inciter votre moitié à vous accompagner voir le film.

"Tout cela s'est déjà produit, et se produira encore", cette célèbre phrase que l'on entend tel un gimmick dans une autre grande épopée intergalactique (Battlestar Galactica), pourrait bien s'appliquer à ce nouvel opus de Star Wars. Si de nouveaux visages sont au centre de l'intrigue, on retrouve l'éternel combat que mènent les rebelles contre le côté obscure de la force, et une famille déchirée par cette dernière. Le fait est que lorsque le générique de fin apparaît, on ne se demande qu'une chose : où est notre DeLorean nous permettant de voyager dans le temps pour voir la suite ?

 
0 commentaire - On a vu, on a aimé : Star Wars VII, le début d'une nouvelle trilogie déjà culte
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]