On a vu, on a aimé : Free Love, un combat poignant pour l'égalité des droits

On a vu, on a aimé : Free Love, un combat poignant pour l'égalité des droits©Bac Films, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 10 février

Pour son nouveau long-métrage, Peter Sollett a choisi de porter à l'écran l'histoire vraie de Laurel Hester et Stacie Andree, celle du combat d'un couple de femmes pour l'égalité des droits. À ce titre, Free Love, qui s'est notamment appuyé sur le documentaire éponyme de Cynthia Wade, rend un bel hommage à ces deux héroïnes à travers un film poignant et engagé. C'est notre coup de coeur de la semaine.

Années 2000. Laurel, est une brillante inspectrice de police du New Jersey. Sa vie bascule le jour où elle rencontre la jeune Stacie, mais leur nouvelle vie s'effondre quand Laurel découvre qu'elle est atteinte d'un cancer en phase terminale. Laurel a un dernier souhait : elle veut que sa pension revienne à la femme qu'elle aime, mais la hiérarchie policière refuse catégoriquement. Laurel et Stacie vont se battre jusqu'au bout pour faire triompher leurs droits.

On préfère vous prévenir tout de suite : Free Love est loin d'être exempt de défauts. Son écueil principal reste sans doute de succomber à la tentation du pathos au fur et à mesure que le film avance et que les pions se mettent en place. Pourtant, cette histoire d'amour parvient à nous transporter malgré tout, notamment grâce à l'investissement de son couple d'actrices vedettes, Julianne Moore et Ellen Page, toutes deux époustouflantes de générosité. Notons également les très belles performances de Steve Carell, génial en avocat juif et gay militant pour l'égalité des droits, et de Michael Shannon, touchant en flic engagé aux côtés de son ancienne partenaire.

Au-delà de la dimension dramatique du film, inhérente à son sujet, Free Love ne manque pas de surprendre par un humour tranchant particulièrement bien dosé et souvent utilisé pour donner encore un peu plus de poids à son combat. Un combat d'autant plus poignant qu'il a demandé à Laurel et Stacie une témérité et un amour à toute épreuve, largement mis à l'honneur par le long-métrage de Peter Sollett.

En bref, Free Love mérite, malgré ses imperfections, d'être salué pour ce qu'il est, à savoir, un film fort et sans prétention, si ce n'est celle de s'élever contre l'injustice en racontant l'histoire de deux femmes dont le courage a marqué à jamais le combat pour l'égalité des droits.

 
0 commentaire - On a vu, on a aimé : Free Love, un combat poignant pour l'égalité des droits
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]