On a vu, on a aimé : Captain America Civil War, nouveau tour de force de Marvel

On a vu, on a aimé : Captain America Civil War, nouveau tour de force de Marvel©Walt Disney Company, DR
A lire aussi

Pauline Julien, publié le 20 avril

À tout juste une semaine de sa sortie, nous avons pu voir Captain America : Civil War en avant-première. Que vaut vraiment la nouvelle réalisation des frères Russo à l'impressionnant casting de stars ? Une chose est sûre : Marvel a encore frappé fort pour ce véritable choc des titans sur grand écran. Avec un peu d'avance donc, c'est notre coup de coeur de la semaine.

Steve Rogers est désormais à la tête des Avengers, dont la mission est de protéger l'humanité. À la suite d'une de leurs interventions qui a causé d'importants dégâts collatéraux, le gouvernement décide de mettre en place un organisme de commandement et de supervision.Cette nouvelle donne provoque une scission au sein de l'équipe : Steve Rogers reste attaché à sa liberté de s'engager sans ingérence gouvernementale, tandis que d'autres se rangent derrière Tony Stark, qui contre toute attente, décide de se soumettre au gouvernement...

Deux ans après Captain America : Le Soldat de l'hiver et un an seulement après Avengers : L'ère d'Ultron, Steve Rogers est de retour pour une nouvelle aventure en solo. En solo ? Pas tout à fait. La plupart des Vengeurs ont en effet répondu présent à l'appel de cette Civil War, qui célèbre même les premiers pas de deux petits nouveaux très attendus au sein du MCU : Chadwick Boseman dans le costume de Black Panther et Tom Holland comme nouveau visage de Spider-Man. À ce titre, si le premier nous laisse un peu sur la réserve, le second n'a besoin que de quelques secondes à l'écran pour que le charme opère. Si l'on craignait, comme beaucoup, que ce nouveau changement de visage de l'homme-araignée ne finisse par lasser, c'était sans compter sur le génie de Marvel pour réinventer le personnage et l'introduire avec un humour toujours à point nommé. Pari réussi haut la main pour la Maison des idées donc.

Pour le reste, Captain America : Civil War s'impose comme l'une des meilleures productions du studio. Le film monte doucement en puissance et témoigne une nouvelle fois de la parfaite maîtrise de la mise en scène dont font preuve Anthony et Joe Russo, qui dirigent Chris Evans pour la seconde fois dans le rôle. Si la première partie du long-métrage reste somme toute, plutôt classique, la deuxième partie en revanche, nous emmène encore un cran plus loin que d'habitude. L'affrontement promis entre les clans de Captain America et d'Iron Man ne déçoit pas. Bien au contraire même, puisqu'il atteint son apogée dans une séquence épique où humour et action sont chorégraphiés avec talent. En abordant des thèmes comme la culpabilité ou la loyauté via la division de nos super-héros fétiches, le film place le spectateur dans une situation aussi inédite qu'inconfortable, où chacun semble obligé de prendre partie sans véritablement y parvenir.

Difficile en outre, de ne pas faire la comparaison entre ce Civil War et le Batman v Superman de DC sorti il y a à peine un mois, même si les traitements de chaque univers restent radicalement différents. En ce sens, Marvel semble largement conserver sa suprématie dans le genre en signant avec ce film un nouveau tour de force, qui devrait encore une fois séduire ses nombreux fans. Rendez-vous en salles dès le 27 avril prochain.

 
1 commentaire - On a vu, on a aimé : Captain America Civil War, nouveau tour de force de Marvel
  • avatar
    gratis-commentaires -

    Le monde a l'envers. Décidément ces scénaristes ne respectent plus rien
    Dans ironman 2 on voit un Tony Starck en procès contre l'état américain pour garder son indépendance et maintenant il se soumet .
    Capitaine America qui fut depuis toujours un soldat de l'état se révolte contre son pays.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]