Natalie Portman fait face à la colère des ultra-orthodoxes sur le tournage de son premier film

Natalie Portman fait face à la colère des ultra-orthodoxes sur le tournage de son premier film

Natalie Portman

A lire aussi

publié le 16 février

A l'occasion du tournage de son premier film en Israël, A Tale of Love and Darkness adapté du roman autobiographique Une Histoire d'amour et de ténèbres d'Amos Oz, Natalie Portman met en colère les juifs ultra-orthodoxes.

La comédienne, née à Jérusalem, tourne actuellement sa première réalisation dans l'État juif. Le film retracera l'éducation d'un homme né en Israël et de sa famille. « Leurs vie sont parfois broyées par la grande Histoire - l'Europe les rejette, l'Orient se montre hostile – et toujours marquées par leurs propres drames intimes, illusions perdues et rêves avortés ». Cet homme se nomme Amos Oz, écrivain et poète né à Jérusalem, et approuve l'adaptation de son livre par l'actrice-réalisatrice. Malheureusement, cette approbation du cofondateur de "La Paix maintenant", mouvement partisan d'un État palestinien, ne compte pas beaucoup aux yeux des ultra-orthodoxes.

En effet, sur place, Natalie Portman fait face à l'hostilité des Haredim. Ces derniers ont saccagé les locaux de production, situés dans le quartier traditionaliste de Nahlaot, et ont rédigé une lettre destinée à l'une des députés du pays, Rachel Azaria. Ils y demandent l'arrêt du tournage et expliquent que "les scènes qui sont filmées là-bas auraient dû être préalablement analysées avant le début de la réalisation afin d'être sûr qu'elles ne heurteront pas la sensibilité de certaines personnes".

Néanmoins, Natalie Portman ne devrait pas s'inquiéter du sort de sa première réalisation : Rachel Azaria a affirmé dans un communiqué de presse que "l'industrie du film et de la télévision triompheront". De plus, la ville de Jérusalem, par le biais du "Jerusalem Development Authority", a d'ores et déjà aidé le projet de la jeune cinéaste à hauteur de 340.000 €. Allez, moteur on tourne...

Crédit photo : DR

 
0 commentaire - Natalie Portman fait face à la colère des ultra-orthodoxes sur le tournage de son premier film
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]