Nagisa Oshima, le réalisateur de L'Empire des Sens, est décédé

Nagisa Oshima, le réalisateur de L'Empire des Sens, est décédé

Nagisa Oshima

A lire aussi

publié le 15 janvier

Notamment connu pour avoir réalisé L'Empire des Sens , le cinéaste japonais Nagisa Oshima est décédé d'une infection pulmonaire ce mardi 15 janvier à 80 ans.

Considéré par certains comme le "Pasolini Japonais", Oshima est l'un des chefs de file de la Nouvelle Vague japonaise du début des années 60, qui cherche à mettre en évidence les paradoxes de la société au cinéma et à la télévision. Très controversés pour leur dimension politique ou transgressive, les films de Nagisa Oshima ont pourtant marqué les esprits. 

En 1960 notamment, il réalise Nuit et Brouillard au Japon , en hommage à Alain Resnais. Après quatre jours d'exploitation seulement, le film est retiré des salles, sous prétexte qu'il risque de causer des troubles à l'ordre public. Il quitte alors la société Shochiku, à l'initiative de cette décision, et monte sa propre maison de production. Parmis ses films majeurs, on peut notamment citer La Pendaison, sur l'histoire d'un condamné à mort ayant survécu à la pendaison et qui doit être éxécuté une nouvelle fois, ou La Cérémonie, qui propose une vue du Japon d'après-guerre à travers le parcours d'une famille classique.

En 1976, il sort L'Empire des Sens, un drame érotique qui crée un nouveau scandale et pour lequel il remporte le Prix de la Mise en scène de la 31è édition du Festival de Cannes. En 1982, il fait tourner David Bowie dans Furyo , drame sur un camp de prisonniers américains, puis dirige Anthony Higgins et Charlotte Rampling dans Max, mon amour (1985), son dernier film, dans lequel l'actrice française est amoureuse d'un singe.

 
0 commentaire - Nagisa Oshima, le réalisateur de L'Empire des Sens, est décédé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]