Mort de Jeanne Moreau : retour sur ses plus grands rôles

Mort de Jeanne Moreau : retour sur ses plus grands rôles©Bernard Patrick, Abaca
A lire aussi

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 31 juillet

L'immense actrice Jeanne Moreau nous a quittés ce lundi 31 juillet 2017. Elle avait tourné avec les plus grands.

Triste période pour le cinéma français. Après Claude Rich, décédé le 20 juillet dernier, la grande famille du septième art vient de perdre une de ses figures les plus emblématiques : Jeanne Moreau. De Vadim à Truffaut en passant par Orson Welles, l'icône de la nouvelle vague, qui nous a quittés à l'âge 89 ans, a longtemps illuminé la grande lucarne de sa beauté. Retour sur trois rôles marquants.

"La vieille qui marchait dans la mer", de Laurent Heynemann (1991)

C'est le rôle qui lui apportera cette consécration tant méritée : l'Oscar de la Meilleure actrice. Pour Laurent Heynemann, elle se glisse dans le peau de Lady M., une femme au caractère bien trempé, arnaqueuse de premier rang et croqueuse d'hommes. Elle y partage l'affiche avec Michel Serrault.

"Jules et Jim", de François Truffaut (1962)

L'actrice y forme un mythique triangle amoureux avec Oscar Werner et Henri Serre, devant la caméra de François Truffaut. En sera notamment tirée la chanson Le tourbillon de la vie, qu'elle reprendra aux César 1995 avec Vanessa Paradis. Un pur moment d'émotion.

"Journal d'une femme de chambre", de Luis Buñuel (1964)

Dans cette remarquable adaptation du roman d'Octave Mirbeau, critique acerbe de la bourgeoisie, Jeanne Moreau donne chair au personnage de Célestine, avec une impeccable prestation. Une certaine Léa Seydoux reprendra le rôle en 2015, dans une version signée Benoît Jacquot.

 
5 commentaires - Mort de Jeanne Moreau : retour sur ses plus grands rôles
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]