Mireille Darc, "blessée" par des parents indifférents à sa carrière

Mireille Darc, "blessée" par des parents indifférents à sa carrière©APS-Medias, Abaca
A lire aussi

Jessica Rat, publié le 1 septembre

Deux jours après la mort, à 79 ans, de celle qui avait été un véritable sex-symbol français durant les années 1970, France 2 a rediffusé ce mercredi 30 août 2017 un épisode du magazine "Un jour, un destin".

Comme quoi, la gloire, les paillettes et les tapis rouges ne font pas tout. Si elle a rencontré le succès dans le milieu du cinéma, Mireille Darc a toujours regretté la relation conflictuelle qu'elle entretenait avec ses parents. Née d'un adultère, elle se décrivait d'ailleurs sur le Divan de Marc-Olivier Fogiel en 2015 comme "un accident dans la vie de (s)a mère" et "une infidélité" aux yeux de son père. À sa concierge, Gisèle Florès, elle a un jour confié : "Mes parents s'en fichent de moi." La gardienne d'immeuble poursuit, dans ce reportage intitulé "Mireille Darc, blessures intimes" diffusé dans le cadre d'Un jour, un destin : "Ses parents n'allaient pas la voir, ils ne lui téléphonaient même pas." Et de préciser : "Je l'ai sentie un peu triste."

"Sa famille n'a jamais vu un film d'elle"

Pour corroborer ce témoignage, le mari de l'actrice, Pascal Desprez, resté à ses côtés jusqu'à son dernier souffle. "Sa famille n'est jamais venue la voir, n'a jamais vu un film d'elle", déclare-t-il, avant d'ajouter que celle-ci estimait même que la jolie blonde faisait "la pute à Paris".

Aucune reconnaissance donc de la belle carrière qu'a pourtant menée Darc, ayant tourné tant dans des films culte qu'auprès d'acteurs légendaires. De quoi faire dire à Lionel Duroy, son biographe et ami : "C'est vraiment une blessure assez profonde chez Mireille, de n'avoir jamais eu de retour de sa famille."

 
47 commentaires - Mireille Darc, "blessée" par des parents indifférents à sa carrière
  • avatar
    buzze -

    Avec ma cousine nous la croisons, à Êtretat elle était avec une amie! Évidemment nous la reconnaissont et la regardons mais sans plus! Et la son amie ce retourne et nous dit eh oui c'est bien Mireille Darc !Nous avions une dizaine d'années et la elles éclates de rire! Pas un sourire un petit signe! Un mauvais souvenir!

  • avatar
    calli4 -

    Hélas dans chaque famille, il y a des déchirures.
    Grâce à son talent, sa beauté, elle s'est construite
    N'oublions pas tous les autres qui souffrent, seul(s), avec pourtant frères et sœur, mais pour qui vous n'existez pas

  • avatar
    carolette -

    Et quand bien même!! un peu pupute?? et alors... grande dame, femme de coeur (elle en est morte, je suis moi même cardiaque) je l'aimais beaucoup, et ses documentaires sont très intéressants, à voir si vous ne connaissez pas. RIP MIREILLE

    avatar
    maeckel10 -

    Beau et tragique le destin de cette "brisée par la vie"

  • avatar
    LOUPIL -

    Toutes les familles ont leurs soucis.
    Ces déchirures sont terribles, et tourner la page ou fermer le livre représente beaucoup de souffrances.

  • avatar
    Bienheureux -

    Pauvre Mireille ! je crois qu'il y a une part de vérité " ses parents n'étaient pas tendre" elle en a beaucoup souffert. J'ai vu une émission où elle répondez aux questions sur sa vie, ces parents et elle était triste quand elle évoquait sa famille.

    avatar
    jeunette -

    Elle a surmonté courageusement les épreuves de sa vie, et je l'admire.
    Mais il ne faut pas oublier qu'il y a bien plus de familles que l'on croit qui vivent des drames. Chacun porte son histoire.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]