Michel Gondry ne réalisera plus de films de super-héros

Michel Gondry ne réalisera plus de films de super-héros©Hahn Lionel, Abaca
A lire aussi

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 5 juillet

Michel Gondry et les films de super-héros, c'est fini ! Actuellement en tournée aux États-Unis dans le cadre de la sortie américaine de Microbe et Gasoil, le réalisateur de L'Écume des Jours a accordé un entretien au prestigieux Hollywood Reporter, dans lequel il revient sur ce qui fut, selon ses dires, le "pire moment de sa carrière" : le tournage de The Green Hornet. Et le cinéaste est formel : on ne l'y reprendra plus.

Paru sur les écrans en 2011, The Green Hornet réunissait à l'écran Seth Rogen et Jay Chou, les deux formant un duo improbable de justiciers en croisade contre le crime.

Mais si le blockbuster a été bien accueilli lors sa sortie (228 millions de dollars de recettes au box-office mondial), la gestation du projet ne s'est pas déroulée sans heurts. "J'ai travaillé sur la première version de The Green Hornet pendant de nombreuses années. C'était en 1996 ou 1997, je travaillais avec Ed Neumeier, qui a été scénariste sur RoboCop et Starship Troopers. Nous avions rédigé un script qui se rapprochait vraiment de la série télévisée d'origine. Après un mois passé à peaufiner l'univers visuel du film, les patrons d'Universal nous ont dit qu'ils suspendaient la mise en chantier du projet. Ils m'ont dit : "la prochaine fois que tu choisis un projet, assure-toi que ce soit un projet prioritaire". Et cela m'a vraiment frustré car c'est lui qui m'a demandé de travailler sur ce projet en premier", regrette le réalisateur.

À ce retard de production, sont venus s'ajouter quelques incidents tels que les départs de Stephen Chow et Nicolas Cage, remplacés au pied levé par Jay Chou et Christoph Waltz, puis le nombre important de fonctions occupées par Seth Rogen sur le tournage. Gondry explique : "À certains moments, il était difficile pour moi de trouver ma place. Ce qui s'est passé, c'est qu'il écrivait, jouait et produisait le film. Ce n'était donc pas facile pour moi de m'exprimer librement".

Si cette expérience outre-Atlantique a laissé un goût amer au réalisateur, il assure ne pas avoir l'intention de tourner le dos à l'industrie du cinéma américain pour autant. Sa condition pour un retour à Hollywood ? Tout sauf un film de super-héros.

 
0 commentaire - Michel Gondry ne réalisera plus de films de super-héros
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]